Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Martigues Volley - Fréjus: à qui gagne perd !

Martigues Volley a cru à la victoire contre Fréjus

1/1

Martigues Volley a cru à la victoire contre Fréjus

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

C'était un vrai choc de la 13e journée de Ligue B. Les volleyeurs de Martigues et Fréjus ont disputé un féroce combat remporté par les Varois au tie-break. Le MVB -qui a cru avoir gagné le match- a été mis KO par une décision arbitrale et par Karpinskii!

 Interview maritima: Loïc Geiler après la victoire de Fréjus Var Volley à Martigues
 Interview maritima: Christophe Charroux après la défaite de Martigues Volley contre Fréjus
 Images maritima: le point qui a fait basculer la rencontre entre Martigues Volley et Fréjus

"Dans le volley tant que le dernier point n'est pas marqué tout est jouable" explique calmement malgré la grosse déception le coach Christophe Charroux. Effectivement ce soir tout a basculé à cause d'un point. Un retournement de situation "vraiment douloureux pour l'équipe martégale".  

Le coup du sort

24/22... Balle de match pour Martigues Volley dans le 4e set. Les Martégaux marquent le point, exultent, se congratulent... et puis l'arbitre décide finalement de remettre le point avant de changer une nouvelle fois d'avis et de donner le point à Fréjus sous les regards médusés et consternés des joueurs du MVB. De 25/22 le tableau d'affichage passe à 24/23. Les Varois ne gâchent pas l'offrande et profitent de la déconcentration des locaux pour l'emporter 24/26 avant de faire cavalier seul dans le tie break (7/15) grâce à leur joueur Evgenii Karpinskii auteur d'une décisive série de 8 services (5/3, 5/11) et énorme tout le match avec 32 points. Le coach de Fréjus Loïc Geiler a lui même reconnu que le "challenge vidéo" fait cruellement défaut en Ligue B pour ce genre de situation.

Le réveil du MVB

Avant ce coup du sort les deux équipes se sont livrés un sacré duel. Comme il est souvent dit "le choc a tenu toutes ses promesses" entre le 4e et le 3e de Ligue B.

C'est Fréjus qui est le mieux parti dans cette rencontre (3/7, 11/16, 13/21). Le MVB a bien eu un sursaut (18/22) mais, dans la foulée, il a été sanctionné par deux services ratés alors que les Varois, impériaux eux sur leur engagement, ont justement conclu sur un ace (19/25).

Sur sa lancée, Fréjus a bien entamé le 2e set (1/4) mais c'est là qu'on a eu le droit au réveil des Martégaux. Ils ont petit à petit pris le jeu à leur compte, ont eu moins de mal à finir les points, ont plus appuyé leur service (10/9, 16/12) et se sont arrachés sur tous les ballons pour étouffer Fréjus (18/13). Le public a pu savourer la volonté époustouflante des Martégaux de ne laisser tomber aucun ballon avec des sauvetages incroyables. Fréjus a bien tenté de revenir (20/18) sans pour autant briser la dynamique des Provençaux sur ce set conclu par une attaque aux 3m d'Eldin Demirovic (25/18).

Encore très disputé au début (4/4), le 3e set a une nouvelle fois tourné à l'avantage du MVB (15/10, 18/12 21/17) et c'est Faipule Kolokilagi (24 points au total) qui l'a conclu (25/18). La tension est montée d'un cran dans le 4e set longtemps accroché entre deux équipes ne voulant rien lâcher (5/5, 8/8). Martigues a tenté d'accélérer une première fois (13/10) puis une seconde sur une série de service du capitaine Raphaël Attié (15/14, 19/14). Et, alors que les coéquipiers de Yoann Jaumel avaient le match en mains (21/17, 23/19), il y a donc eu cette fausse joie de victoire...

 

Retrouvez en vidéo les réactions du coach de Martigues Christophe Charroux et du coach de Fréjus Loïc Geiler (au micro de JM Darras). On vous propose aussi la vidéo du point qui a fait basculer la rencontre dans le 4e set.

Les plus beaux points du match seront à retrouver lundi soir dans le Journal des Sports sur maritima TV

 

Samedi prochain le MVB (4e) ira à Illac (5e après sa victoire 1/3 ce soir à Saint-Quentin). Il y aura ensuite la réception de Rennes le 25 janvier en Coupe de France puis celle de Nancy le 29 en L.B. A noter que dans l'autre choc de la journée Nancy (2e) a fait tomber le leader Saint-Nazaire (3/2) pour la première fois de la saison.

 

(photo MVB)