Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Martigues Volley régale contre Saint-Quentin

Martigues Volley énorme contre Saint-Quentin

1/3

Martigues Volley énorme contre Saint-Quentin

Martigues Volley énorme contre Saint-Quentin

2/3

Martigues Volley énorme contre Saint-Quentin

Martigues Volley énorme contre Saint-Quentin

3/3

Martigues Volley énorme contre Saint-Quentin

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le public venu en nombre à Julien Olive en a pris plein les yeux. Après son succès à Mende (3/0), Martigues Volley a encore fait une démonstration de force face à une belle formation de Saint-Quentin (3/1).

 Interview maritima: Christophe Charroux après la victoire de Martigues contre Saint-Quentin
 Interview maritima: Luka Marinkovic après la victoire de Martigues contre Saint-Quentin
 Images maritima: les derniers points du match Martigues Saint-Quentin

"On a une équipe qui va bien combattre toute l'année et qui produit vraiment un jeu très agréable pour les spectateurs... même nous sur le banc on avait parfois des frissons". Le coach Christophe Charroux a raison! Quel match, quelle ambiance*! (Re)voir le gymnase Julien Olive aussi plein ça a fait du bien à tout le monde, en particulier aux joueurs martégaux. Et ils l'ont bien rendu au public venu les découvrir pour la première fois de la saison. Public qui a pu se régaler ce soir devant la qualité de jeu proposé lors de cette victoire 3/1 face à Saint-Quentin.

"De suite en mode combat" a annoncé Luka Marinkovic juste avant la rencontre. Et combat il y a eu! Tous les joueurs ont été à l'unisson le temps des 4 sets.

Les Sang et Or avaient identifié les principaux dangers adverses: le passeur bien connu Maxime Mourier, qui étaient au MVB la saison dernière, "il peut vite jouer aux ailes, notamment sur le pointu Daniel Martins de Pinho et le recep/attaq Jérôme Clere". S'appuyant effectivement sur ces combinaisons, les Picard ont de suite pris les devants (4/7) mais les Martégaux ont vite prouvé qu'ils sont une équipe redoutable avec beaucoup de hargne. Une série de 5 points les a lancé dans leur match et ils n'en sont plus sortis (9/7, 14/9, 16/11, 23/16). Malgré un peu de déchet parfois au service, ils ont souvent poussé St-Quentin à la faute comme sur la balle de set que les Picards ont complètement balancé en dehors du terrain (25/19).

Un combat de titans
Toujours aussi costaud, Martigues n'a pas faibli dans le 2e set ce qui a rapidement agacé l'attaquant picard Jérôme Clere (8/3). Ce Martigues ne veut faire aucun cadeau à l'image du passeur Yoann Jaumel qui n'a pas hésité à se jeter en plongeant jusqu'à son banc de touche pour tenter de remonter un ballon impossible. Saint Quentin a quand même eu une réaction (12/10) mais Faipule Kolokilagi et Eldin Demirovic ont enfoncé le clou alors qu'Eirik Kavli a été monstrueux au bloc (16/11, 20/15). Même le passeur Jaumel a lâché le bras à l'attaque donnant une première balle de set à Martigues. Kolokilagi a cru la convertir par un ace mais la balle a été juste dehors mais dans la foulée Saint-Quentin a servi dans le filet (25/18).

Le 3e set a donné une succession d'attaques énormes de part et d'autre. Chaque équipe s'est rendue coup pour coup (5/5, 10/10, 15/15, 20/20). Et ça a été comme ça jusqu'au bout. Dans le money time St Quentin a fait le break au bon moment (20/23), le MVB n'a pas flanché pour autant et s'est ensuite procuré trois balles de match. Mais finalement le set a fini par tourner à l'avantage des visiteurs (27/29).

Des gestes de toute beauté, une blessure et un carton rouge

On est reparti sur les mêmes bases dans le 4e. Jaumel a ébloui le public d'une superbe passe à une main en arrière pour son central Kavli qui n'a pas gâché l'offrande et dans la foulée le MVB s'est détaché (5/2). Après plus de 2h de jeu l'intensité n'a pas baissé. Raphael Attié a été royal au contre et Manu Ragondet a multiplié les sauvetages entrainant des "oh la la" de spectateurs (8/3). A la conclusion l'inusable Kolokilagi a lui continué de faire des ravages (13/7, 16/9).

A la peine à ce moment du match, Saint-Quentin a aussi perdu son central Pablo Guzman qui est mal retombé et s'est très douloureusement déboité l'épaule. Il a du être évacué à l'hôpital. Cela a entrainé une interruption de 5 minutes et jeté un froid dans le match. Les deux équipes ont repris le jeu essayant de se reconcentrer. Et c'est Saint-Quentin qui s'est le plus vite remis dedans (17/13, 18/16). Mais les Picards ont alors pris un carton rouge (un point de pénalité) pour avoir contesté avce un peu trop de véhémence une décision de l'arbitre. Ca a redonné de l'air au MVB (20/16) et cela a entrainé la fureur du coach de Saint-Quentin qui a demandé à ses joueurs de sortir du terrain. Le match a finalement repris sous tension. Et tout Martigues a pu exulter au dernier point du match (25/22). 

 

Retrouvez en vidéo sur cet article les trois derniers points du match et les réactions de Luka Marinkovic et Christophe Charroux au micro de JM Darras

Ne manquez pas lundi soir sur maritima TV dans le Journal des Sports on vous proposera d'autres images de ce match.

 

Énorme à l'attaque et au service le pointu Faipule Kolokilagi a été désigné MVP.

Vendredi prochain le MVB ira à Nancy. Ca sera un test encore plus compliqué face à un des grands favoris de ce championnat de Ligue B. Après deux journées Martigues, Nancy et Saint-Nazaire sont invaincus.

 

* grosse ambiance mise aussi par les 6 supporters Red Angels descendus de St Quentin avec tambours et klaxons. Pour venir encourager leur équipe, ils n'ont pas hésité à partir à 3h du matin, sont allés jusqu'à Marne la Vallée en voiture, ont pris le TGV jusqu'à Marseille puis le TER jusqu'à Lavera et ont ensuite rejoint le gymnase à pied!

 

L'effectif du MVB: Yoann Jaumel, Ignas Mazuras (passeurs), Emmanuel Ragondet (libéro), Faipule Kolokilagi (pointu), Eldin Demirovic, Carlos Kulakauskas, Raphaël Attié (recep/attaq), Luka Marinkovic, Eirik Kavli (centraux).

 

(crédit photos MVB LNV)