Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Martigues Volley perd un gros combat à Fréjus

Fréjus - Martigues Volley

1/4

Fréjus - Martigues Volley

Fréjus - Martigues Volley

2/4

Fréjus - Martigues Volley

Fréjus - Martigues Volley

3/4

Fréjus - Martigues Volley

Fréjus - Martigues Volley

4/4

Fréjus - Martigues Volley

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

A l'issu d'une belle rencontre, Martigues Volley s'est incliné ce soir à Fréjus en match en retard de la 15e journée de Ligue B. Les Martégaux ont poussé les Varois au tie-break après une énorme bataille sur le terrain.

 Raphaël Attié après la défaite de Martigues Volley à Fréjus
 Théo Conre après la victoire de Fréjus Var Volley contre Martigues

Avant ce match Fréjus souhaitait "rester dans une bonne dynamique" comme l'avait annoncé le passeur dans les colonnes du journal local Var Matin. Martigues souhaitait de son côté tout simplement lancer une dynamique, après une série de 4 revers de rang, afin de bien préparer les play-offs avec son équipe remaniée*... et bien les deux souhaits ont été plutôt exaucés! Les Martégaux ont certes encore perdu mais ils ont vraiment livré un gros combat qui s'est décidé au tie-break.

 

LE MATCH

On a un début de match parfaitement équilibré (5/5, 8/8, 10/10). A part sur certains services, Fréjus a du mal à mettre en difficulté une formation martégale bien en place. "J'attends plus d'efficacité" demande d'ailleurs le coach fréjusien Loic Geiler au premier temps mort. Derrière son équipe enchaine 4 points (16/14)... puis 3 fautes (16/17). Le MVB propose une alternance de services qui met en difficulté les Varois. Ces derniers répliquent à l'attaque avec Falafala et Szot Marczewski (22/20). Entre deux équipes qui veulent mettre à mal la réception adverse, le match est ponctué de nombreuses fautes de service: 7 pour Fréjus, 5 pour Martigues. Un contre monstrueux de Sébastien Roatta donne une première balle de set pour les Provençaux (23/24)... ratée par un service dehors de Marko Milovanovic. Le pointu se rattrape et sauve ensuite une balle de set, son attaque contrée monte jusqu'au plafond. Le capitaine martégal, et ex capitaine de Fréjus, Raphaël Attié ne fait pas de sentiment pour donner une nouvelle balle de set à son équipe ... et cette fois elle est convertie par un ace de Francisco Pombeiro: 28/30.

Martigues continue sur sa lancée dans le 2e set (1/3). "Go, go, go" s’enthousiasme Atso Mitrovic sur le banc martégal. Exactement comme dans le 1er set, le match reste parfaitement indécis (5/5, 8/8, 10/10) et les attaquants ont clairement le dessus sur le bloc. Fréjus prend pour la première fois de l'avance (13/10) mais reste constamment sous la menace des visiteurs (15/14, 17/16). Le MVB commet plusieurs erreurs et force "un peu trop les choses", comme le constate le coach Christophe Charroux, et du coup met les locaux en position idéale (20/17). Les Martégaux se retrouvent dans la foulée pénalisés par deux décisions arbitrales contestables et contestées: un ballon "porté" inexistant sifflé faute contre le MVB... quand sur le point d'après l'arbitre ne siffle pas pour un "porté" flagrant de Fréjus (22/18). Pas abattus pour autant les Sang et Or se démènent et essayent de renverser la situation (23/22) mais les Varois ne flanchent pas: 25/22, pour la plus grande joie de Loïc, incontournable speaker de Fréjus, grand supporter du club (les oreilles des spectateurs martégaux n'auront pas oublié son tambour lors de sa dernière venue à Julien Olive) et fidèle de maritima!

Dans ce beau match disputé, le 3e set repart d'abord sur les mêmes bases (4/4) mais Fréjus creuse ensuite l'écart (12/8). Les coéquipiers de Maxime Mourier ne craque pas (15/13) mais ne parviennent pas à reprendre le dessus (17/14). Rarement inquiétés par le contre adverse, les Varois enchainent les attaques gagnantes, malgré un Michael Delcamp au four et au moulin derrière (22/15), et remportent tranquillement le set: 25/19.

"C'est maintenant les gars, pas demain, allez" booste Atso Mitrovic. Et ça marche! Les Sang et Or, pas avares d'effort, reprennent leurs esprits (3/5, 6/8) et maintiennent la pression avec un Gerson Gomes Soares rayonnant au centre (9/11) et un Julien Bourdon qui fait un bien fou au contre (12/16). Mais Fréjus profite de 4 erreurs consécutives de Milovanovic pour revenir (18/18). Dans une nouvelle dynamique, les hôtes prennent l'ascendant (22/20). Ascendant finalement de courte durée puisque, avec rage, le MVB inverse la tendance (22/23). Excellent au service Pombeiro donne une balle de set aux siens, immédiatement convertie : 22/25.

Fréjus fait le "break" dans un tie-break à sens unique, enchainant les contres gagnants face à des Martégaux visiblement fatigués et ne trouvant plus la faille (8/0). Malgré une petite réaction, les hommes de Christophe Charroux s'inclinent : 15/6

 

Avec 17 points Théo Conré a été désigné MVP. Son capitaine Szot a lui marqué 21 points. A Martigues, Milovanovic a inscrit 23 points, Gomes Soares 17, Roatta 9, Pombeiro 8, Attié 7 et Bourdon 4.

 

Retrouvez ci-dessus en vidéo les réactions de Raphaël Attié pour Martigues et de Théo Conré pour Fréjus (au micro de JM Darras)

Les images du match seront demain soir dans l'ADS sur maritima TV.

 

Il ne reste qu'une rencontre de la première phase de championnat à jouer, ça sera samedi à domicile contre St Quentin.

Les 8 premières équipes, dont le MVB (assuré d'être 8e), seront ensuite reparties en deux groupes de 4 (avec des points bonus en fonction du classement, 5 points pour les deux premiers... un pour les 7e et 8e) pour 6 nouvelles rencontres à disputer. Les deux premiers de chaque groupe s'affronteront ensuite en 1/2 finales croisées pour le titre et la montée en Ligue A.

Le MVB (8e) sait d’ores et déjà qu'il commencera avec un déplacement à Saint-Nazaire (n°1)

 

* suite aux graves blessures de Pekmans, Slih et François, désormais le recep/attaq Milovanovic joue à la pointe et le passeur Pombeiro joue en recept/attaq.

 

(photos LNV)