Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Martigues Volley - Nancy : du coeur et un coup dur

Martigues Volley - Nancy : du coeur et un coup dur

1/3

Martigues Volley - Nancy : du coeur et un coup dur

Martigues Volley - Nancy : du coeur et un coup dur

2/3

Martigues Volley - Nancy : du coeur et un coup dur

Martigues Volley - Nancy : du coeur et un coup dur

3/3

Martigues Volley - Nancy : du coeur et un coup dur

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Fierté et déception ce soir pour les volleyeurs de Martigues. Fierté d'avoir malmené un des cadors du championnat Nancy en faisant preuve de belles ressources... déception finalement d'avoir perdu 3/1 lors de cette 16e journée de Ligue B car le MVB a mis du cœur sur le terrain mais a subi un nouveau coup du sort avec la blessure de Kevin François.

 Sébastien Roatta après la défaite de Martigues Volley contre Nancy
 Le coach Christophe Charroux après la défaite de Martigues Volley contre Nancy
 Le coach Eric Ngapeth pour sa première avec Nancy : victoire à Martigues Volley

"C'est dommage on a tout mis, on a mis de la combativité, on a bien servi, on a bien réceptionné, on a bien attaqué! Le problème Kéké se blesse malheureusement, c’est un gros coup du sort! Pourtant on a montré des belles choses malgré ça et on passe à deux doigts de prendre quelques points, c’est frustrant", reconnait le central Sebastien Roatta.

Décidément rien n'épargne les volleyeurs martégaux cette saison... et surtout pas les blessures. Ils ont subi un nouveau coup dur avec cette nouvelle entorse de la cheville pour Kevin François. Mais encore une fois l'équipe a montré qu'elle avait de la ressource, qu'elle avait du coeur et qu'elle savait s'adapter à toutes les situations même si ce soir ça n'a pas abouti à une victoire. Grand favori pour la montée en Ligue A avec St Nazaire Nancy s'est imposé 1/3 mais a vraiment souffert.

Entre deux équipes en manque de rythme*, le match a mis du temps à s'emballer. Nancy a rapidement montré pourquoi il est considéré comme un cador cette saison creusant l'écart avec Marinkovic au service et D'Almeida et Okosanovic à l'attaque (3/3, 3/8, 7/12). Marko Milovanovic, de mieux en mieux dans son nouveau poste de pointu, a permis au MVB de revenir (11/12) et ça a donné du peps à la partie. Les Martégaux se sont ensuite très bien accrochés (16/18, 20/21) mais sans réussir à passer devant : 21/25.

Grâce à un point de Gerson Gomes Soares, les Sang et Or ont pour la première fois depuis le début du match été devant (1/0). Pas de quoi enrayer la machine lorraine tout en puissance que ce soit au service ou à l'attaque (1/3, 2/6, 4/8). Mais une fois encore les Martégaux se sont arrachés pour grappiller tous les points possibles, Maxime Mourier remettant les équipes à égalité sur un ace (9/9). Ensuite aucune équipe n'a pris l'ascendant, Raphaël Attié, Sébastien Roatta et Kevin François répliquant de belle manière à chaque avantage des Lorrains (15/15, 17/18). Dans le money time deux attaques martégales ratées ont permis au GNVB de prendre une avance importante (19/22), importante mais pas décisive! Pombeiro au service, Attié et François à l'attaque et Milovanovic au contre ont remis le MVB devant (23/22) au meilleur moment. Et Roatta a donné le set sur un nouveau contre gagnant, son 5e de la partie: 25/23.

Le 3e set a démarré sur une succession d'attaques gagnantes (2/3). Mais coup dur pour le MVB qui a perdu Kevin François mal retombé après un saut (4/5). Le recep/attaq s'était déjà blessé à la cheville en fin d'année. Le coach Christophe Charroux l'a remplacé par le passeur Francisco Pombeiro dans un rôle inhabituel. Nancy a profité de cette réorganisation pour s'éloigner (5/8). Avec énormément de cœur sur le terrain, les Sang et Or se sont déchainés (12/10, 15/12). S'appuyant toujours sur leur service les Lorrains ont inversé la tendance (16/18). La fin de set a encore une fois été âprement disputée (20/20) et elle a tourné à l'avantage des visiteurs : 23/25.

Le début du 4e set a été indécis (6/6, 8/8). Les Martégaux ont pris beaucoup de risque à l'attaque. Et même si ça n'a pas toujours payé ils ont tenu la dragée haute au GNVB avec un contre bien en place qui a mis 3 points consécutifs (13/13). Les Lorrains ont repris l'avantage (16/15, 16/18) mais avec rage le MVB est revenu (19/18). Et ça a été comme ça jusqu'au bout, finalement en faveur de Nancy : 22/25.

 

Milovanovic a été impressionnant à la pointe avec 27 points. Roatta a réussi 12 points dont 8 blocs. Le capitaine de Nancy De Leon (15 points) a lui été désigné MVP.

 

A noter qu'Eric Ngapeth faisait ce soir son retour sur le banc après 6 ans sans entrainer au haut niveau. Champion de France comme coach avec Poitiers (1999) et Tours (2010), vainqueur d’une super-coupe d’Europe avec Paris (2004), il veut aider Nancy a remonter en Ligue A.

 

Retrouvez ci-dessus en vidéo les réactions de Sébastien Roatta, Christophe Charroux pour Martigues et d'Eric Ngapeth pour Nancy au micro de JM Darras

Les images du match lundi soir dans le Journal des Sports sur maritima TV

 

Samedi prochain Martigues se déplacera au Plessis Robinson (4e, 22 points). Les Franciliens se sont imposés ce soir 3/2 contre St Quentin. Au classement, le MVB est 8e (11 points).

 

* Les deux dernières rencontres du GNVB avaient été reportées suite à des cas de covid au sein du collectif lorrain. Martigues avait de son côté vu sa rencontre à Fréjus samedi dernier annulée en raison de cas de covid dans l'équipe varoise.

 

(photos LNV MVB)