Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Istres Provence Volley a un "vrai groupe de guerrières"

Istres Provence Volley a un vrai groupe de guerrières

1/1

Istres Provence Volley a un vrai groupe de guerrières

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

"J'ai un vrai groupe de guerrières", reconnait le coach d'Istres Provence Volley, "mais il faudra vérifier que c'est toujours le cas en match". Les Istréennes semblent en tout cas armées pour viser la remontée en Ligue A.

 André Sa coach d'Istres Provence Volley sur la reprise de la saison 21-22
 Marie Andriamaherizo nouvelle recrue d'Istres Provence Volley

Il va faire du bien ce stage de cohésion de trois jours à Castellane du coté des Gorges du Verdon. Après plusieurs semaines de préparation physique intense, les volleyeuses istréennes vont pouvoir dès demain se détendre un peu et apprendre à se connaitre dans un autre contexte.

"Avec ce stage on va sortir de notre routine, faire des activités, s'amuser et mieux connaitre le groupe, reconnait le coach André Sa. On va avoir beaucoup de loisirs, de repos, on va aussi voir les liaisons entre l'équipe, l'énergie et ça va nous donner beaucoup d'informations et nous permettre de mieux découvrir la personnalité de chaque joueuse".

"Le groupe sait pourquoi il est là"

La cohésion sera primordiale pour réussir une bonne saison surtout que les objectifs sont élevés: remonter le plus vite possible en Ligue A, après une descente difficile à digérer surtout qu'elle s'est jouée à un match près. Mais Istres semble d'attaque. Le club a gardé une belle ossature de l'équipe qui a été jusqu'en finale de la Coupe de France et a fait un recrutement intéressant.

Parmi les recrues Kahaia Tauraa, qui a impressionné la saison dernière en Elite, ou encore Marie Andriamaherizo. "Je suis venue à Istres car on m'a dit qu'ici on travaille beaucoup et j'ai encore beaucoup à apprendre pour prouver que j'ai le niveau de jouer en Ligue A", indique cette dernière. Pour l'instant ça se passe bien, j'ai été bien accueillie. Le groupe sait pourquoi il est là. Le niveau en Elite augmente chaque année, ça va être compliqué mais on a l'équipe pour le faire". 

"Ca va se jouer sur des détails"

Un constat fait également par l'entraineur: "c'est ma 6e saison à Istres, dont 4 en Elite, et je dis toujours la même chose, chaque année cette division est de plus en plus forte. Mais j'ai un groupe de guerrières, elles ont vraiment envie de travailler. Pour l'instant je suis vraiment content et surpris. Maintenant on verra sur les matchs. Il faudra être sérieux à chaque rencontre car c'est un championnat très équilibré et ça va se jouer sur des détails". 

Début du championnat le 2 octobre avec un derby à Cavalloni face à Vitrolles. Avant ça plusieurs matchs de préparation sont prévus dont un face à Vitrolles le 11 septembre. Il y aura aussi le traditionnel Trophée Fémina le weekend du 17 au 19 septembre.

 

Retrouvez en vidéo les interviews d'André Sa et de Marie Andriamaherizo avec des images de l'entrainement de ce matin (images et interviews JM Darras)

 

L'équipe d'Istres saison 2021/22:

Les 6 recrues :

Kahaia Tauraa, recep/attaq (26 ans, 1m72) en provenance de Calais; Adriana Darthuy, recep/attaq (25 ans, 1m74) en provenance de Paris St Cloud; Gabrielle Benda, passeuse américaine (25 ans, 1m83) en provenance de Sens (Elite); Marie Andriamaherizo, centrale (20 ans, 1m88) de St-Dié, Domingas Soares Araujo  pointe brésilienne (26 ans, 1m84) qui évoluait en Suède la saison passée (Engelhom); Patrycja Gadek recep/attaq polonaise (27 ans, 1m82).

Les 6 joueuses qui sont restées: la capitaine et passeuse Pauline Martin, les libéros Laura Urios et Chloé Once, les centrales Jessica Dalmann et Annayka Legros, la pointue Beatriz Da Graca Santos.

Sans oublier le retour de la passeuse Chloé Domenichini.