Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Istres Provence Volley bat Marcq et gagne le droit d'espérer

Istres Provence Volley bat Marcq et gagne le droit d'espérer

1/1

Istres Provence Volley bat Marcq et gagne le droit d'espérer

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Les volleyeuses istréennes ont gagné le droit de croire encore au maintien en s'imposant ce soir 3/1 face Marcq en Baroeul au bout d'un match très serré et hyper tendu. Une défaite et il aurait fallu un miracle pour rester en Ligue A.

 Istres Provence Volley - Marcq: la balle de match
 Pauline Martin après la victoire d'Istres Provence Volley contre Marcq

"On respire mieux après cette victoire", a reconnu la capitaine Pauline Martin. Une défaite ce soir et il aurait fallu un miracle pour rester en Ligue AF. Mais les Istréennes ont depuis le début de la saison prouvé qu'elles avaient de la ressource et ce soir elles ont très bien réagi collectivement après leur mauvais match de mardi à Cannes.

Toutes les équipes qui viennent à Cavalloni ne sont jamais sereines car les Istréennes sont vraiment dures à jouer dans leur salle et ce n'est pas Cannes, Beziers ou Le Cannet qui diront le contraire. Marcq en Baroeul pourra maintenant aussi en témoigner.

Malgré l'enjeu du match, les Istréennes sont plutôt bien entrées dans la rencontre (4/2)... mais elles ont rapidement eu un coup de moins bien, rattrapées par une fébrilité en attaque et en réception. Marcq en a profité pour se détacher (5/9). Plus percutantes, les Nordistes ont ensuite fait cavalier seul (8/12, 11/17). Les très bons services de Yasmine Abdherrahim et les attaques de Mary Kate Marshall ont complètement relancé le suspense (16/17). Avec un bloc de mieux en mieux placé, Istres est revenu au score, Pauline Martin répondant deux fois à Manon Moreels (20/20, 22/22). Abdherrahim a offert une balle de set et Istres, revenu de nulle part, n'a pas laissé passer sa chance avec un nouveau point de l'internationale algérienne: 25/23.

On a eu le droit a un énorme 2e set. Istres a pris les devants sous l'impulsion des deux centrales Anna Lozowska et Jessica Dallmann (9/6). Marcq a recollé avec une Martinez Mina précieuse (9/9). Et ça a été comme ça tout le long. Les Nordistes n'ont jamais lâché et les locales ont poursuivi leurs efforts payants (14/11, 16/16), s'arrachant sur chaque ballon à l'image de Pauline Martin allant récupérer une balle de l'autre côté du filet ou de Jessica Dalmann, telle une boule de bowling, faisant tomber les panneaux publicitaires sur un plongeon (20/20). Ca été hyper serré jusqu'au bout (23/23). Marcq a eu une balle de set, sauvée par Marshall. Abdherrahim a enchainé avec un nouvel ace. Les Nordistes ont a leur tour sauvé une balle de set (25/25), puis ont eu une nouvelle occasion de l'emporter. Mais dans ce final de fou c'est Istres qui a eu le dernier mot: 28/26.

Le 3e set est resté dans la même veine (4/4, 8/8). Marcq a pris le jeu à son compte. Istres ne s'est pas laissé faire mais a longtemps couru après le score (8/11, 10/11, 10/14, 12/16, 14/18, 17/18). Encore une fois les joueuses d'André Sa se sont servies de leur grosse combativité pour repasser devant (21/20). Elle se sont procurées dans la foulée deux balles de match (24/22) mais les Nordistes ont cette fois renversé la situation pour s'imposer: 24/26.

Les Istréennes ont pris un coup derrière la tête mais n'ont pas baissé les bras dans le 4e set. Cette fois ce sont elles qui ont fait la course en tête (4/2, 8/5, 11/8, 12/10). Ne cessant de s'encourager, elles ont fait le break avec notamment deux monstrueux aces de Beatriz Da Graca Santos et une attaque rageuse de la passeuse Martin (19/10) et ont maintenu leur niveau jusqu'au bout: 25/16.

Marshall (19 points) a été désignée MVP. Abderrahim termine avec 22 points, De Graca Santos 14, Dalmann 11, Lozowska 9 et Martin 6. A Marcq on peut noter les 17 points de Moreels.

 

Retrouvez en vidéo la réaction de la capitaine Pauline Martin mais aussi la balle de match (images et interview JM Darras)

 

Au classement Istres reste relégable mais revient à un petit point de Chamalières qui a perdu à Mulhouse.

IPV va enchainer dès mardi avec la réception de Nantes, 3e de Ligue A. Ensuite il devra disputer son 1/4 de finale de Coupe de France mardi 13 à Paris.