Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Fos Provence Basket: la BYers Academy, un centre de formation digne des plus grands

Dominick Bridgewater Oussmane Kaba et Jordan Degré

1/2

Dominick Bridgewater Oussmane Kaba et Jordan Degré

Dominick Bridgewater Oussmane Kaba et Jordan Degré

2/2

Dominick Bridgewater Oussmane Kaba et Jordan Degré

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Inaugurée en 2017, la BYers Academy devient un modèle de référence. Cette saison en Pro B, Fos Provence Basket s'appuie de plus en plus sur les jeunes de son centre de formation. Ils sont régulièrement 3 ou 4 sur la feuille de match et certains ont même du temps de jeu.

« Je pense que la Byers Academy m’a appris beaucoup de rigueur, de discipline et de patience, j’encourage les personnes à intégrer cette académie. » Jeune talent prometteur de 21 ans, Allan Dokossi est l’un des exemples à suivre du centre de formation de Fos Provence Basket. Allan a connu un début de saison spectaculaire et il a su se démarquer pour obtenir sa place en tant que titulaire dans l’équipe de Pro B. Il a même été cité cette année par la TV américaine ESPN pour intégrer plus tard la célèbre NBA! « Allan a eu un déclic cette année, il va connaître sûrement le très haut niveau, espérons que d’autres auront cette chance » confie Jean-Philippe Besson le directeur de l'Academy. 

La Byers Academy est un projet assez récent créé en 2017 dans le but de former les  jeunes à devenir professionnel, dès la U15. L’objectif est de recruter des profils qui correspondent aux manques qu’il peut y avoir dans les effectifs en décelant le potentiel des jeunes. Cela peut s’avérer parfois difficile car, comme le confirme Jean-Philippe Besson, voir les perspectives d’évolution d’un jeune de 15/16 ans peut être un pari risqué. L’académie est orientée sur un double projet entre l’école et sport. Les jeunes sont encadrés jusqu’au bac et s’entraînent tous les jours comme un sport étude. Les résultats scolaires ne sont pas forcément pris en compte même si un bulletin catastrophique peut mettre un doute sur la capacité et la motivation du jeune à suivre le projet. Ils se basent plus sur le comportement et l’aspect moral des joueurs. La priorité reste de donner de l’effectif à l’entraînement des pro et de conduire les recrues au plus haut niveau possible.  

Jordan Degré et Oussmane Kaba ont tous les deux été recrutés dès la première année, il y a 4 ans. Ces profils prometteurs alternent entre les N3 et les ProB. « Ce qui me motive c’est l’envie de progresser, l’envie d’être au niveau des joueurs avec qui je m’entraine et ne pas être vu comme un poids quand je rentre sur le terrain, reconnaît Jordan Degré.  L’intégration se passe super bien ». Selon lui l'équipe est soudée avec aucun problème au niveau des comportements. Dans la Byers Academy «il n’y a pas du tout de concurrence malsaine, après on sait tous au fond qu’on est en concurrence mais on garde de bonne relation et un bon état d’esprit ». 

Pour Oussmane Kaba, intégrer le centre de formation de Fos c’est beaucoup de travail, de concentration et de rigueur: « Mon rêve c’est de jouer et d’être un joueur majeur et je sais que ça va prendre du temps. » Il est patient et se sent à sa place dans l’équipe qu’il décrit comme très solidaire.  

Selon le coach de la Pro Rémi Giuitta, les joueurs de l’académie sont importants dans la progression de l’équipe. Ils permettent de garder une bonne qualité d’entraînement avec des joueurs du centre de formation qui sont capables de s’entraîner avec les pros malgré la situation actuelle ainsi que le grand nombre de blessés que connaît l’équipe de Fos cette année «ils ont une vrai adversité et apportent de bonnes choses, c’est ce qui fait aussi en partie l’équilibre de l’équipe cette année. » reconnait-il.  

Les recrues ont donc réussi à s’intégrer dans l’équipe et petit à petit à avoir leur place dans l’effectif, Jean-Philippe Besson explique que dans la formation il travaille « sur la capacité à s’intégrer et à rentrer dans le groupe. Tout vient des victoires, dans le sport quand on gagne il y a toujours une bonne ambiance. »  

Beaucoup de valeurs, d’intégrité, de solidarité et une bonne cohésion d’équipe, l’équipe de Fos et la Byers Academy promettent encore de belles surprises pour le futur! 

 

(article Alyson Steckmann)

 

(Crédit photos 1 A. Steckmann / 2 JM Darras)