Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Martigues: un écran acoustique le long de l'A55 dans le quartier de Font Sarade en 2023

Martigues: un écran acoustique le long de l'A55 dans le quartier de Font Sarade en 2023

1/1

Martigues: un écran acoustique le long de l'A55 dans le quartier de Font Sarade en 2023

S. André S. André
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Près de 80 000 véhicules empruntent, chaque jour, l'A55 à la hauteur de Martigues. De nombreux quartiers sont impactés par le bruit issu de cette circulation. Celui de Font Sarade est l'un des endroits répertoriés dans la carte du bruit établie par la municipalité en 2015, et fait l'objet d'un plan de prévention. Ce projet de création d'écran acoustique a été validé par l’État, sa construction était programmée en 2017, mais il fut mis de côté pour des raisons budgetaires

Lors du dernier conseil de quartier de Jonquières, en juin, Bernard Calvia, responsable du service Développement durable au sein de la Métropole, a annoncé que le mur anti-bruit serait finalement réalisé à Font Sarade. Le quartier est composé d'une dizaine de bâtiments dont quatre qui font face à l'A55 : « Près de cinquante logements, dont une maison individuelle sont concernés. Ils subissent un niveau de bruit supérieur à ce qui est autorisé, c'est-à-dire, 68 dB. La construction de cet écran absorbant permettra de diminuer ces nuisances de 3 à 8 dB, ça va diviser le bruit ambiant par deux. »

Les travaux débuteront l'année prochaine et coûteront 3 694 000 euros (65% pris en charge par l’État, le reste sera assumé par la commune et la Métropole) : « Le bruit est une véritable nuisance et c'est l'obligation de l’État de protéger les habitations construites avant la création de l'autoroute, poursuit le technicien. Il faut savoir que les constructions postérieures ne peuvent pas y prétendre. Les propriétaires peuvent mettre des doubles vitrages, des clôtures... Mais tout cela sera à leur charge. »

Deux murs seront donc construits. Le premier, long de 420 mètres longera l'A55. Un second de 130 mètres poursuivra la bretelle d'autoroute, le tout sur une hauteur de trois mètres. Les bâtiments du quartier qui, pour diverses raisons, ne profiteront pas de cette réduction sonore, parce que trop hauts ou mal placés, pourront voir leur fenêtres changées et remplacées par des menuiseries acoustiques : « C'est prévu dans le financement, détaille Bernard Calvia. Un diagnostic sera réalisé, avec des mesures de sons prises dans les logements. » « Et les Esperelles ? » se demanderont certains. Comme Font Sarade, cet autre quartier situé à proximité de l'autoroute devait être, déjà à l'époque, lui aussi pourvu d'un écran. Ce projet n'est, pour autant, pas abandonné. Si toutes les études ont été réalisées, sa programmation et surtout son financement n'ont pas encore été arrêtés.

Photo Frédéric Munos