Temps forts

Le basket français opte pour une saison blanche

  • Sports
  • 27/05/2020 à 18h01
  • 01:36
J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Pas de champion, ni de relégation ou de promotion: la Ligue nationale de basket a décidé de figer la saison 2019-20, interrompue depuis la mi-mars en raison de la pandémie de Covid-19, et de repartir avec les 18 mêmes clubs d'Elite pour le prochain exercice. A l'issue d'un travail de plusieurs semaines en divers groupes, l'assemblée générale de la LNB a livré son verdict: pour la première fois dans l'histoire, il n'y aura pas de titre de champion de France décerné. Blois, en tête de la ProB, devra donc encore patienter pour monter à l'étage supérieur et Le Portel, lanterne rouge d'Elite, sauve sa place en première division

La saison 2020-21, que la LNB espère faire débuter au 15 septembre et qui devra se terminer avant le 15 juin 2021, se déroulera donc avec les 18 mêmes clubs en Elite et les 18 mêmes clubs en ProB. Statu quo.

En revanche, comme pour le handball masculin pro français, la LNB n'envisage pas de démarrer le prochain exercice sans spectateurs, quitte à ne pas reprendre avant plusieurs mois, si les conditions sanitaires ne permettent pas un retour du public dans les salles.

"C'est ce qu'a décidé l'assemblée générale. Si on nous obligeait à jouer à huis clos, on ne jouerait pas. Si on nous dit par contre +Vous commencez le 15 septembre, mais les trois premiers matches sont à huis clos+, c'est différent", a estimé Alain Béral.

"Economiquement, ce n'est pas possible. Il vaut mieux ne pas jouer que jouer à huis clos. Si on fait ça, à la fin décembre, il n'y a plus de ligue, il n'y a plus d'économies pour les clubs. Le gouvernement le sait, on le lui a clairement dit", a-t-il ajouté.