Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Triage de Miramas : la SNCF répond au député Pierre Dharréville

M. Danloy M. Danloy
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Pierre Dharréville réagit à la réponse de la direction de la SNCF à son dernier courrier sur l'avenir du triage de Miramas, un dossier que le député suit depuis son élection en 2017

"La direction de la SNCF vient de répondre à mon dernier courrier sur l’avenir du triage de Miramas. Elle m’informe que les différentes entités du groupe se sont accordées pour confirmer leur volonté de travailler à des perspectives d’accroissement du tri à la gravité à court et moyen terme. C’est une bonne nouvelle pour les habitantes et les habitants de notre territoire et pour la planète.
Depuis plusieurs mois, des initiatives plurielles se sont tenues pour pousser dans cette direction et j’ai conduit pour ma part des discussions suivies, avec le soutien de mes amis cheminots, afin d’obtenir des investissements et des engagements, notamment dans le cadre du plan de relance. Il s’agit donc de créer les conditions d’un recours augmenté au rail pour le transport de marchandises et de se doter avec la gare de triage de Miramas d’un outil puissant pour relever les défis.
La direction de la SNCF m’annonce qu’un groupe de travail a été constitué en son sein et devra rendre de premières conclusions opérationnelles à la mi-février, dans quelques semaines, concernant les travaux et leur phasage.
Je serai vigilant afin que ces intentions actées par la direction se traduisent dans une véritable ambition et que les investissements ne se fassent pas a minima.
J’en profite pour réitérer auprès de l’Etat la demande formulée à plusieurs reprises d’une table ronde réunissant les différents acteurs afin de mettre en synergie les forces et de soutenir la direction prise par l’opérateur ferroviaire.
Nous devons saisir l’occasion pour passer un cap décisif dans la transition écologique et la lutte contre les pollutions atmosphériques. C’est le message que je porte, notamment auprès du gouvernement, dans une série de rendez-vous organisés dans la période. Cette bonne nouvelle vient ouvrir des perspectives. Il faut s’en emparer"

 

Communiqué du député de la 13e circonscription Pierre Dharréville