Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Arles-Septèmes 22 à 1 : la Ligue Méditerranée de Football suspecte une fraude

Arles-Septèmes 22 à 1 : la Ligue Méditerranée de Football suspecte une fraude

1/1

Arles-Septèmes 22 à 1 : la Ligue Méditerranée de Football suspecte une fraude

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Que se passe t-il dans le foot amateur sur notre territoire ? Le week-end dernier Arles s'est imposé devant Septèmes 22 à 1 ! Un score incroyable qui va peut-être provoquer la chute du leader : Martigues.

Ce qui est en jeu c'est la montée en sixième division nationale entre Arles et l'équipe 2ème au classement du FC Martigues.

Personne ne sait aujourd'hui s'il y a eu fraude sportive. Septèmes est une équipe très mal classée et Arles joue la montée. Mais Arles qui gagne 22 à 1 ça enflamme les réseaux sociaux. Alors, triche ou pas triche ?

Ce mardi, la Ligue Méditerranée de Football a saisi la Commission Régionale de discipline de l'ouverture d'un dossier disciplinaire de suspicion de fraude avec mise à l'instruction.

Le club de Septèmes se serait-il présenté au match contre Arles avec son équipe 3 ? L'enquête apportera probablement les réponses.

Selon les résultats de l'enquête le match Arles-Septèmes sera validé, ou pas. Avec des conséquences déterminantes pour le FC Martigues. 

En effet, le FC Martigues était leader il y a une semaine, avec une meilleure différence de buts qu'Arles, et surtout la perspective de jouer à Noves, son dernier match de la saison. Noves, dernier au classement, a encaissé 109 buts cette saison et en a pris 10 à Cannes le week-end dernier.

Martigues, favori pour l'accession, se trouve donc au coude à coude avec Arles qui vient de mettre 22 buts en 90 minutes face à Septèmes. Martigues craint ainsi que Noves soit tenté de déclarer forfait la semaine prochaine. Pour Martigues, gagner par forfait cela voudrait dire gagner 3 à 0 et dans ce cas les 22 buts marqués par Arles suffiraient à faire monter l'équipe arlésienne. 

Affaire à suivre...