Temps forts

Clémence Calvin : le président du MSA toujours sans nouvelles

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Toujours pas de nouvelles de Clémence Calvin. La vice-championne d'Europe de marathon licenciée au Martigues Sport Athlétisme se serait soustraite à un contrôle anti-dopage lors d'un entraînement au Maroc, aidée par son entraîneur et compagnon, l'athlète Samir DAHMANI, puis elle aurait pris la fuite. Depuis le couple reste introuvable alors que la presse bat le tam-tam... Dopée ? Pas dopée ?
C'est une histoire un peu rocambolesque. Alors que la législation française sur la lutte anti dopage vient de changer et autorise depuis le 1er mars un contrôle inopiné à l'étranger, le 27 mars l'Agence Française de Lutte contre le Dopage débarque au Maroc et se rend à Ifrane. Située à 1600 mètres d'altitude c'est la petite Suisse marocaine où s'entraîne Clémence Calvin mais l'athlète n'est pas sur place. Là, quelqu'un aurait indiqué aux contrôleurs la direction pour qu'ils la trouvent : Marrakech, à six heures de route. Là-bas, son entraîneur et compagnon, l'athlète Samir Dahmani, se serait interposé physiquement et Clémence Calvin aurait pris la fuite alors que la vice-championne d'Europe de marathon avait prévu de courir le marathon de Paris le 14 avril prochain avec à la clé une possible qualification pour les JO de Tokyo en 2020.
Francis Kehailia le président du Martigues Sport Athlétisme n'ose pas y croire et a répondu à une longue interview pour Maritima

En vidéo : Francis Kehailia, président du Martigues Sport Athlétisme.

( Interview et images : Rémy Reponty pour Maritima médias. )