Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Marseille. Le Palais du Pharo illuminé pour la première fois aux couleurs de l’Arménie hier soir

Crédit photo : Twitter Ville de Marseille

1/1

Crédit photo : Twitter Ville de Marseille

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

 

Une cérémonie a été célébrée hier soir au Palais du Pharo pour le 107e anniversaire du génocide arménien. C'est le premier génocide du 20e siècle, qui a fait environ 1,3 million de morts entre 1915 et 1916.

Le maire de Marseille Benoit Payan a prononcé un discours devant un parterre d'élus, de familles et de représentants d'associations.

"Le 24 avril 1915, et les jours qui ont suivi, ce seront les enfants lumineux, les éclaireurs d’un monde alors en proie au conflit mondial le plus violent de son temps, qui seront assassinés au nom d’une idéologie morbide (...) Cette date tragique que nous commémorons aujourd’hui fût le début d’un génocide que notre pays a mis trop de temps à reconnaître, un génocide qui porte en lui le poison funeste du nationalisme et de la haine de l’autre."

"Les hommages sont des promesses, je vous l’ai dit tout à l’heure. Faisons aujourd’hui la promesse de ne jamais laisser s’installer à nouveau la bête féroce du nationalisme".

Pour la première fois, le Palais du Pharo a été illuminé aux couleurs de l'Arménie.