Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Décès de Bernard Tapie: réaction de Renaud Muselier

Décès de Bernard Tapie: réaction de Renaud Muselier

1/1

Décès de Bernard Tapie: réaction de Renaud Muselier

M. Danloy M. Danloy
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Grande douleur, grande peine à l’annonce de la mort de mon ami Bernard Tapie. Marseille toute entière, notre région toute entière pleure cette terrible nouvelle.
Au nom de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, j’adresse à Dominique, Sophie, Nathalie, Laurent, Stéphane, et toute la famille Tapie mes condoléances les plus émues et les plus chaleureuses. A cette formidable famille, je veux dire ce matin toute mon affection personnelle, et la peine que nous avons en partage. Je suis à leurs côtés de façon indéfectible et totale.
Je veux avoir, avant tout, un mot pour l’ami qu’il était et qu’il restera toujours.
nous n’avons pas toujours eu des rapports de complicité : Bernard Tapie a été, au fil de son long et passionnant parcours, un adversaire politique, une icône municipale et nationale, et un farouche défenseur de ce qu’il pensait juste.
Mais même dans les moments d’opposition que la vie politique peut réserver, il y a toujours eu un grand respect entre nous, une façon de voir les choses assez similaire au-delà des étiquettes politiques. Nous savions, chacun dans notre camp, qu’il faut une grande détermination et une passion sans faille pour réussir des projets – qu’ils soient de nature entrepreneuriale, politique ou sportive !
Plus tard, la vie a voulu que nous nous trouvions une amitié sincère, chaleureuse. Celle qu’on ne peut trouver qu’avec des personnalités exceptionnelles comme l’était Bernard Tapie, avec ce mélange de caractère redoutable, de charisme infini et d’humanité profonde. Le « Boss », comme l’appelleront encore longtemps les Marseillais, portait en lui cette étincelle de vie qui lui a permis de lutter aussi farouchement contre la maladie, jusqu’à ce matin.
Pour cet ultime combat, il a relevé le gant de façon héroïque et remarquable.
Et même au cœur du dernier round, il trouvait la force de défendre les siens sans relâche, et de porter haut les idées fondamentales, les valeurs intangibles qu’il avait au fond des tripes. C’est ainsi qu’il m’a apporté un soutien sans faille face au Front National lors des dernières élections régionales, quelques mois seulement avant ce matin du 3 octobre 2021.
Ce soutien majeur a été aussi politiquement décisif que personnellement touchant. Ce soutien, je ne l’oublierai jamais, comme je n’oublierai jamais non plus mon ami Bernard.
Mon cher Bernard, la vie t’a donc emporté ce matin, après avoir apporté à l’Olympique de Marseille et ses millions de supporters ses plus grands moments d’ivresse.
Elle t’a emporté après un parcours d’entrepreneur remarquable, digne des plus grands de ce monde, avec ce flair et cet instinct que personne n’a jamais réussi à t’enlever.
Elle t’a arraché aux tiens, elle t’a arraché à nous, après une carrière politique qui t’a vu devenir ministre, député, député européen et conseiller général des Bouches-du-Rhône.
Ta vie n’est pas un roman, comme on a coutume de le dire. Ta vie, c’est une saga entière de nouvelles toutes différentes et plus passionnantes les unes que les autres. Ta vie, ici en Région Sud, personne ne pourra jamais l’oublier, car tu nous as marqué avec une puissance inédite et inégalée.
Avec ta force de lion, ta ruse de renard, et ta chaleur inimitable, tu as laissé une empreinte fantastique, et donc inoubliable.
Tu as montré ta force et ta dignité dans tous tes combats, notamment le dernier.
Si tu ne l’as pas gagné, nous devons réagir à ton départ avec les memes qualités : force, dignité et honneur.
Adieu, mon ami Bernard , et merci pour ce que tu m’as apporté
Tu nous manques déjà

 

Réaction du président de la Région Renaud Muselier sur sa page Facebook