Temps forts

Subvention de 500.000 € l’Institut Hôpital Universitaire

D. Cismondo D. Cismondo
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le Président de Marseille Provence Métropole Guy Teissier était reçu ce matin par le Professeur Didier Raoult, le Directeur de l’IHU Méditerranée Infection et a visité le chantier du projet en présence de représentants des start-ups impliquées dans le projet. A cette occasion, il a annoncé l’engagement de MPM aux côtés de l’Institut Hôpital Universitaire (IHU) de Marseille pour un montant de 500.000 €, au titre de la compétence Enseignement Supérieur Recherche et de celle de l’attractivité du territoire. C’est la première fois que MPM apporte son soutien à la recherche en santé publique.
« J’ai souhaité que MPM apporte son soutien à Hôpital Universitaire (IHU) de Marseille à hauteur de 500.000 € pour financer deux de ses projets de recherche. Cet institut est exceptionnel par sa vocation, son ampleur et son fonctionnement innovant en interaction avec des start-up. Il se place d’emblée à un niveau d’excellence et ambitionne d’attirer les chercheurs les plus performants au niveau international, tout en développant des rapports privilégiés avec les industriels. Cet équipement de portée métropolitaine est une source de progrès, fierté et de rayonnement pour l’aire marseillaise » a expliqué Guy Teissier lors de sa visite.
La Fondation Méditerranée Infection est née d’une volonté de synergie entre l’innovation et le savoir-faire. Elle a pour objectif de concentrer les moyens de lutte contre les maladies infectieuses, première cause de mortalité dans le monde (17 millions de morts par an) et notamment les trois tueurs mondiaux : le VIH, la tuberculose et le paludisme.
Appelée à devenir un pôle attractif mondial dans le domaine des maladies infectieuses, la fondation s’appuie sur un réseau de partenaires variés et complémentaires. Sa vocation est de devenir un pôle majeur et stratégique au rayonnement local, national et international.
Huit start-ups de valorisation de la recherche sont créées autour du projet. Son originalité s’illustre en effet à travers le rapprochement physique des partenaires industriels au sein même de l’IHU, permettant une gestion pratique de la valorisation des résultats de la recherche, en partenariat avec l’incubateur impulse. Véritable levier d’attractivité pour des partenaires industriels désireux d’investir dans l’innovation et ses multiples potentiels d’application, la valorisation est un axe stratégique porté par le Professeur Raoult et son équipe.
Le premier contributeur de l’IHU est l’État qui s’est fortement engagé à travers le Grand Emprunt. L’IHU a tissé un réseau de partenaires permettant l’obtention de crédits multiples provenant, pour la plupart, des partenaires institutionnels. Certains programmes sont éligibles aux fonds FEDER.

Source: communiqué MPM