Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Marseille. Une manifestation contre "l'agression russe"

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Une quarantaine de personnes, majoritairement ukrainiennes, se sont rassemblées mercredi en milieu de journée sur le Vieux-Port de Marseille pour dénoncer "l'agression militaire russe en Crimée", a constaté un journaliste de l'AFP.

"Non à l'occupation de l'Ukraine", "Les Russes et les Ukrainiens sont frères, pas de guerre!" ou "L'Ukraine est un pays indépendant et autonome", pouvait-on lire sur les banderoles et pancartes déployées par les manifestants.

"Nous demandons l'arrêt de l'agression militaire russe en Crimée. Hier la Géorgie, aujourd'hui l'Ukraine, à qui le tour demain? Où la machine de guerre de Poutine va-t-elle s'arrêter?" a dénoncé Victor Orly, artiste-peintre résidant à Marseille, alors que quelques ressortissants géorgiens participaient également à ce rassemblement.

"Il faut aussi sortir de la propagande russe affirmant que l'Ukraine n'est pas unie, qu'elle est divisée entre pro-Russes et pro-Européens. Il faut régler le problème de manière pacifique, sinon c'est encore le peuple qui va souffrir", a renchéri Constantin, doctorant en physique à Marseille, qui venait d'entonner l'hymne ukrainien.

"Poutine, enlève tes pattes de l'Ukraine", "Non à la guerre en Crimée", scandaient aussi les manifestants, qui avaient débuté leur action par un rassemblement devant le consulat de Russie à Marseille.

AFP