Temps forts

Miramas. La CGT sauve 35 emplois de l'Unité Fret

  • Social
  • 06/04/2016 à 09h35
  • 01:08
Les cheminots de Miramas lors de leur mobilisation du 31 mars.

1/1

Les cheminots de Miramas lors de leur mobilisation du 31 mars.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le mobilisation des salariés de l'Unité Fret SNCF PACA, emmenée par une délégation de la CGT, aura permis de "limiter la casse", prévient le syndicat dans un communiqué.

En juin 2015, suite à un audit organisationnel, la Direction présentait un projet de réorganisation qui prévoyait la suppression d’un emploi sur trois à la production, soit 49 emplois. Après plusieurs mouvements de grève, les dernières négociations se sont soldées par une diminution importante du nombre d'emplois supprimés, désormais fixé à 14.

"Même si la délégation CGT déplore la perte de 14 emplois, il faut mesurer le chemin parcouru depuis juin 2015. Et personne ne sera sur la touche car la Direction s’est engagée à ce que les agents « perdant leurs emplois » retrouvent un poste dans une autre activité", poursuit le communiqué. "La CGT Miramas restera vigilante à tous ces engagements. Les cheminots ont aussi conscience que d’autres bagarres sont à venir, avec la Convention Collective Nationale des travailleurs du rail et la nécessité de gagner un cadre social de haut niveau, avec une réglementation du travail garante d’un niveau de sécurité optimal et préservant les conditions de travail", conclut le syndicat.