Temps forts

La fédération de chimie soutien les salariés d'Altéo Gardanne

  • Social
  • 15/02/2019 à 15h06
  • 01:00
G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Depuis des mois, l'usine Altéo de Gardanne est sous les feux de l'actualité médiatique, malgré les investissements lourds de l'industriel et la pleine implication de l'ensemble des salariés afin de respecter les engagements imposés par le CSPRT.

Ces dernières semaines, l'inquiétude des salariés du site de Gardanne se fait de plus en plus sentir, suite au déchainement d'action à charge contre l'industriel qui risque de mettre en péril des nombreux emplois directs et indirects de cette industrie.

 La fédération CFTC de la Chimie, des Mines, du Textile, de l'Energie s'est déplacée sur Gardanne (Bouches du Rhône) le jeudi 14 février pour rencontrer plusieurs salariés du site Alteo, dont Djamel BOULEMNAKHER, afin d'apporter pleinement le soutient de la fédération CFTC-CMTE sur toutes les actions que les salariés de cet établissement ont engagées ou engageront pour la préservation des emplois.

 La fédération CFTC de la Chimie, des Mines, du Textile, de l'Énergie tire la sonnette d'alarme sur le risque social que pourrait engendrer toutes décisions précipitées et les conséquences dévastatrices sur les emplois.