Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Esso Fos: Déblocage des dépôts et de la raffinerie mais la grève se poursuit

  • Social
  • 13/10/2022 à 17h07
  • 01:24
G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

"Il faut se recentrer sur nos revendications premières, à savoir les revalorisation salariales". Face à l'agitation médiatique autour des blocages des dépôts pétroliers et de l'arrêt des unités de la raffinerie Esso de Fos, la CGT, en grève depuis plus de deux semaines, a décidé de poursuivre la grève en interne. En d'autres termes, la raffinerie va redémarrer et les camions vont pourvoir se réapprovisionner en carburant mais le mouvement se poursuit de manière différente. "On va faire les choses autrement, explique Lionel Arbiol, délégué CGT Esso Fos. On ne parlait plus que de blocage, de réquisition ... Ce n'est pas notre objectif. On souhaite remettre sur le devant de la scène la problématique des salaires et du pouvoir d'achat." Pour mémoire, la CGT d'Esso demande une augmentation de 7% et une prime de 6000 euros

Pour l'heure, les négociations sont au point mort. "Deux syndicats ont signé les accords. Par conséquent c'est plus difficile de se faire entendre. La direction est vraiment fermée, explique le syndicaliste sans toutefois perdre espoir." Sans blocage, il faudra donc la jouer fine pour faire flancher la direction. Sans dévoiler leur plan, plusieurs solutions de blocage interne existent: bloquer les travaux non liés à la sécurité, assurer un débit minimum ou fonctionner en circulation, c'est-à-dire faire tourner le produit sur lui-même. En attendant, la CGT d'Esso reste mobilisée et appelle à rejoindre le mouvement prévu mardi prochain à Martigues. 

Quand au réapprovisionnement des stations-services, les premiers camions devraient arriver cette nuit au dépôt fosséen.

Lionel Arbiol, CGT Esso Fos