Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Carburant: Le mouvement de grève se durcit chez Esso Fos

  • Social
  • 10/10/2022 à 13h38
  • 01:18
G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

En grève depuis le 21 septembre dernier, les salariés d'Esso Fos entendent durcir le ton après l'échec des négociations de ce matin. Invité par le gouvernement à trouver des solutions rapides à cette crise nationale inédite, la direction d'Esso a rencontré, ce lundi matin, les organisations syndicales. Une discussion qui a mené au durcissement du mouvement. "Le directeur a été très clair d'entrée de jeu, explique Lionel Arbiol, représentant CGT de l'usine Fosséenne. Il n'est pas venu pour négocier les salaires. Il nous a proposé de revenir sur le télétravail, le forfait jour et la mise en place d'une prime kilométrique pour l'année 2022. Mais pas question de changer les propositions faites." A savoir une augmentation de 6% et une prime de 3000 euros que les syndicats estiment trop en-deçà de l'inflation (6,8%) et des bénéfices records engrangés par Esso ce trimestre. "C'est la ministre Elisabeth Borne qui leur demande de se remettre autour de la table pour négocier. Mais visiblement ils ont décidé de ne pas l'écouter.

Mardi matin, les salariés manifesteront devant le site de Fos. Ils devraient être rejoints par ceux de Total. Parallèlement, la CGT, dans un communiqué, espère que ce mouvement marque le début d'une mobilisation générale de grande ampleur. 

Rappelons que pour l'heure, les raffineries et les dépôts de Fos et de La Mède sont à l'arrêt ce qui entraîne des dysfonctionnements importants dans les stations-services.