Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Un atelier "lutte contre la précarité étudiante" s'est tenu à Aix

  • Social
  • 15/02/2021 à 15h22
  • 02:42
J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La volonté conjointe du rectorat de région académique et de la mairie d’Aix-en-Provence de faire de la crise un levier pour construire un dispositif qualitatif de prévention et de lutte contre la précarité étudiante qui s’inscrirait dans la duré

L’atelier sur le thème de la précarité étudiante, organisé par le rectorat de la région académique Provence-Alpes-Côte d’Azur avec la Ville d’Aix-en-Provence, a permis de réunir, à la mairie et en visioconférence, jeudi 11 février 2021, l’ensemble des acteurs locaux mobilisés dans la lutte contre la précarité étudiante.

Ce partenariat est né du constat selon lequel la ville étudiante était un périmètre particulièrement pertinent de réflexion, les étudiants s’identifiant à travers les établissements d’enseignement supérieur dans lesquels ils sont inscrits, les lieux dans lesquels ils sont logés mais également la ville dans laquelle ils font leurs études.

Cet atelier avait pour objet de poursuivre les réflexions engagées depuis déjà plusieurs mois par les universités, les écoles, les CROUS, les collectivités territoriales et les associations étudiantes et caritatives, autour de quatre axes particuliers :
- le logement, avec un focus particulier sur le logement d'urgence;
- l’alimentation et l’hygiène, en s’intéressant à la coordination des dispositifs et à leur maillage géographique;
- la détresse psychologique, en veillant à articuler les maillons d’une chaîne qui fait appel à une pluralité d'intervenants;
- la fracture numérique, en s’assurant de la bonne adéquation entre les besoins et les moyens d’ores et déjà déployés.

Comme l’a souligné Madame Dominique Augey, adjointe au maire chargée de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, « la Ville a très rapidement pris en charge la coordination des associations venant en aide aux étudiants grâce au personnel du CCAS qui s'est fortement impliqué et dispose d'une grande expérience. Le dialogue avec des acteurs majeurs comme le CROUS a été immédiat et a permis de résoudre de nombreux problèmes. Tous ne le sont pas encore. La ville continue, à la demande expresse de madame le maire très concernée par ce dossier, à déployer tous les moyens nécessaires et à coordonner les solidarités sur son territoire".

Madame Kayané Bianco, conseillère municipale chargée de la vie étudiante et des associations étudiantes, a quant à elle fait valoir que «étant encore moi-même étudiante, je suis tous les jours dans l'action d'urgence pour aider les multiples actions portées par les bénévoles de nombreuses associations avec la logistique proposée par les services de la Ville».

Selon Monsieur Philippe Dulbecco, recteur délégué pour l'enseignement supérieur, la recherche et l’innovation, « l’ambition de notre action est désormais de dépasser le stade de la réponse d’urgence, pour construire un dispositif qualitatif pérenne à partir des remarquables initiatives qui sont nées de cette crise. Des pistes concrètes d’action, sur les quatre axes évoqués, ont émergé de nos échanges. Nous allons maintenant constituer des groupes de travail opérationnels pour les approfondir. Le fil rouge qui doit guider notre action peut se résumer ainsi : trouver les bons canaux pour délivrer l’information pertinente aux étudiants et proposer une coordination efficace des dispositifs mis en place".

 

(communiqué ville d'Aix)