Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

L'IPC inaugure un espace dédié aux jeunes patients

  • Santé
  • 16/01/2013 à 13h59
  • 01:47
R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

L’espace FLORIAN sera inauguré ce vendredi 18 janvier en présence de Marianne Magnaux et la famille FLO, le Docteur Diane Coso, marraine de FLO, Laurence Caymaris, cadre de santé du département d’onco-hématologie, le Professeur Norbert Vey, hématologue, coordinateur du projet AJA à l'IPC et Monsieur Philippe Michard, Secrétaire général de l'IPC.
L’espace FLORIAN est un lieu dédié aux jeunes patients pris en charge à l’IPC, pour permettre à ce public de se ressourcer et de se rencontrer dans une ambiance conviviale et agréable, comme en témoigne la décoration de l’espace voulu par l’Association FLO : couleurs tendance, cadres avec des vues de la ville de New-York, canapé et fauteuils design, équipement multimédia – écran plat, DVD, ordinateur avec accès à internet et console de jeux, ...
Pour Marianne Magnaux, présidente de l’Association FLO, cet espace est à l’image de Florian, son fils, emporté par un lymphome à l’âge de 22 ans, le 9 juillet 2010 à l’IPC. « Quand Florian était hospitalisé, raconte Marianne, et que je lui proposais de sortir un peu de la chambre pour se changer les idées, il me répondait : « Oui, mais pour aller où ? » Et en effet, il n’y avait pas de lieu pour les jeunes qui, comme Florian, se retrouvent hospitalisés dans des services, lourds, d’onco-hématologie. »
L’espace FLORIAN s’est donc imposé comme une évidence dès la création de l’association, en octobre 2010, association animée par Marianne Magnaux et ceux qu’elle appelle « la famille FLO », un collectif soudé par le courage et l’optimisme dont le jeune homme a fait preuve tout au long de sa maladie.
« Le but de l’Association FLO, poursuit Marianne Magnaux, est non seulement d’aider la recherche sur le lymphome, mais aussi d’améliorer le confort et l’accompagnement des jeunes malades, car nous savons que le bien-être est essentiel, pour bien lutter contre la maladie. »


Communiqué de l'Institut Paoli-Calmettes