Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Miramas. Le PCF dénonce la "suppression des TER"

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Dans une lettre ouverte adressée au président de la Région Christian Estrosi et à Philippe Bru, directeur régional de la SNCF, Gaëtan Fernandez, adjoint au maire de Miramas, secrétaire de la section PCF, déplore "qu’un certain nombre de TER ont été supprimés ou remplacés par des cars pour «des difficultés d’exploitations» durant toute la durée des vacances scolaires de février".

"La Direction SNCF, avec l'aval du Conseil régional, a allégé le plan de transport pour une simple raison : c’est le manque de personnel et de matériel", explique l'élu. "Pour la ville de Miramas ce sont les dessertes vers Marseille, Arles, Avignon, Cavaillon... qui se retrouvent dégradées et nos populations pénalisées. Plus dramatique, des cars sont mis à la place des TER pour desservir Marseille via la Côte Bleue avec des temps de parcours aggravés, sachant que certaines gares ne sont pas accessibles par car".

"C’est une dégradation du service rendu aux populations : pendant deux semaines la continuité du service public ferroviaire ne sera pas assurée par manque de moyens", poursuit-il. "Dans l’intérêt des usagers, nous n’acceptons pas les mesures que vous avez prises et nous vous demandons de maintenir le service pour lequel la Direction SNCF s’était engagée. A défaut, nous agirons, avec les populations, pour que les engagements soient tenus".