Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Vassal : « la métropole doit se recentrer sur les grands projets pour désenclaver le territoire »

D. Gesualdi D. Gesualdi
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La présidente de la métropole s’est exprimée hier à l’issue de son rendez-vous avec Jean Castex : « Je suis très heureuse d’avoir pu rencontrer le Premier ministre, Jean Castex, cet après-midi à Matignon. Pendant près d’une heure, nous avons pu échanger sur les enjeux métropolitains et j’ai pu défendre ma vision d’une Métropole de projets, souhaitée par l’ensemble des élus suite à la consultation que j’avais engagée au lendemain de la venue du Président de la République

 

Plus que jamais, la Métropole doit se recentrer sur les grands projets nécessaires à l’avenir de nos communes. Je l’ai toujours dit, j’ai pu le réaffirmer, et je pense avoir été entendue.

 

Je lui ai rappelé la nécessité de débloquer rapidement le financement du milliard d’euros annoncé lors de la venue du président de la République, pour développer les mobilités sur le territoire (transport, fret ou logistique urbaine…) et accélérer la transformation en matière de développement économique, d’aménagement, de logement et d’environnement.

 

J’ai également pu préciser mon souhait de rétrocéder les compétences de proximité, aux Maires qui le souhaiteront. Demain matin, au cours de la conférence métropolitaine des Maires, nous aurons l’occasion d’affiner cette feuille de route.

 

Nous sommes des élus responsables et engagés pour le bien commun des habitants que nous représentons. Nous sommes prêts.

 

J’ai aussi pu évoquer le fait que la réflexion sur les compétences devait être décorrélée de la question du financement. J’estime qu’il n’est pas souhaitable que le sujet soit abordé maintenant. Nous aurons l’occasion d’y revenir lors d’une conférence fiscale.

 

Je remercie Jean Castex de son écoute attentive et espère qu’il pourra traduire ce projet de gouvernance porté par les élus locaux auprès du Président de la République avant son retour à Marseille.

 

Nos espoirs sont grands pour l’avenir du territoire, notre volonté de réussite l’est encore plus : la Métropole du futur doit s’écrire dès maintenant ! »