Temps forts

« Martine Vassal fait le choix de punir les marseillais » pour le Printemps marseillais

D. Gesualdi D. Gesualdi
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Après l’élection du président et des vice-présidents du conseil de territoire Marseille Provence, le printemps marseillais souligne la faible représentativité de la gauche dans les instances métropolitaines dans ce communiqué: « Martine Vassal a fait le choix de punir les Marseillais. Les Marseillaises et les Marseillais ont fait, le 28 juin 2020, un choix incontestable en changeant de majorité à la tête de leur ville et en faisant confiance au Printemps Marseillais. Pourtant, défaite dans les urnes, minoritaire dans sa ville, Martine Vassal use de sa position à la métropole pour se venger et ce sont les Marseillais qui en paient le prix fort.
En choisissant des représentants de l’opposition pour les mettre à des postes de vice-présidents au sein du conseil de territoire Marseille Provence, Martine Vassal promeut une métropole de l’opposition et non pas une métropole des maires comme elle l’avait annoncée.
A travers ces votes indirects et soumis à des intérêts qui ne sont pas ceux de la majorité de la population, la droite locale continue son travail de sape démocratique et tente de se mettre en travers d’un projet d’avenir pour notre ville.
Nous, élus légitimes de la ville de Marseille, nous ne laisserons pas faire et continuerons à défendre toute la population de la ville, en dehors des petits arrangements politiques qui ont tant meurtris Marseille. »