Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Martigues. Les trois quartiers politique de la ville séduisent le préfet

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Laurent Carrié, le préfet délégué à l'Égalité des Chances était en visite ce matin à Martigues dans les quartiers de Mas de Pouane, Notre Dame des Marins et Canto-Perdrix. Il s'est notamment réjouit que les budgets alloués par l’État à la commune dans le cadre de la Politique de la ville soient pleinement utilisés au bénéfice de la qualité de vie des habitants. « J'ai été très agréablement surpris par la présence d'autant de services d'intérêt général, à l'image de ce Mairiebus qui est déployé ici. On est vraiment dans l'esprit d'aller vers les habitants, d'être au plus près pour apporter du service, c'est un point fort de la mairie », explique-t-il. « Les deux principes à respecter en matière de politique de la ville pour que cela marche sont proximité et partenariat, et le sentiment que j'ai c'est qu'ils fonctionnent très bien dans les trois quartiers que j'ai visité ».
Et ce n'est pas parce que Martigues rend une copie impeccable qu'elle sera moins dotée l'an prochain, le préfet s'est engagé à maintenir le même montant d'aide financière à destination de la commune, et à l'accompagner dans ses démarches auprès de l'Agence Nationale pour le Renouvellement Urbain (ANRU) pour la rénovation de Notre Dame des Marins.
« Nous avons abordé avec lui un grand nombre de dossiers, déclare Nathalie Lefebvre, adjointe au maire déléguée aux services publics et aux solidarités, comme la nécessité d'avoir des permanences de la CAF dans nos quartiers car trop de personnes perdent leurs droits par manque d'accès au numérique. Mais aussi demandé des financements supplémentaires ; on a besoin de la police nationale, de chantiers d'insertion, éducatifs, et de manière générale que l’État revienne avec des services publics nationaux forts ».
Quant aux quartiers politiques de la ville, leurs périmètres sont en train d'être rediscutés. Martigues a d'ores et déjà demandé leur élargissement, pour y intégrer notamment Boudème et Paradis Saint-Roch

Regardez la réaction de Laurent Carrié, préfet délégué à l'égalité des chances.