Temps forts

Jean-Claude Gaudin touché par la mort de Claude Goasguen

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Voici la réaction de Jean-Claude Gaudin maire de Marseille au décès de Claude Goasguen


« C’est avec une vive émotion et une profonde tristesse que j’apprends le décès de mon ami, le député Claude Goasguen. Sa disparition me touche particulièrement.

 
Ensemble, nous avons mené de nombreux combats politiques, qu’il s’agisse de l’élection de Valéry Giscard d’Estaing ou celle de Nicolas Sarkozy, en passant par celle de Jacques Chirac. Animés par les mêmes convictions, Claude et moi avons aussi oeuvré activement au rapprochement de la droite et du centre.


J’ai d’ailleurs eu l’honneur de poursuivre l’action qu’il avait engagée comme ministre de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Citoyenneté, lorsque j’ai repris les rênes du ministère de l’Aménagement du territoire, de la Ville et de l’Intégration sous le gouvernement d’Alain Juppé, en 1995.

 
Claude Goasguen était un éminent juriste, profondément attaché aux valeurs de la République, qui n’a jamais oublié ses origines méditerranéennes. Je tiens à saluer son engagement politique mené notamment à l’Assemblé nationale durant plus de 24 ans pour représenter les habitants de sa circonscription de Paris.


Mes pensées et mes condoléances les plus sincères s’adressent aujourd’hui à sa femme, ses enfants et ses proches. »