Temps forts

Ségolène Royal lance une association politique jeudi à Marseille

M. Danloy M. Danloy
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Après avoir annoncé qu'elle avait quitté son poste d'ambassadrice des pôles, Ségolène Royal a indiqué hier qu'elle créait une association politique pour construire "une troisième voie entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen", confirmant une information du Figaro

"Désirs de France, avenir de la planète", cette association, construite sur l'ossature de sa fondation "Désirs d'avenir pour la planète", se veut "un laboratoire d'idées" pour "une troisième voie entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen".

Selon le Figaro, l'association de l'ex-candidate PS à la présidentielle de 2007 pourrait se transformer à terme en parti politique dans la perspective de la présidentielle de 2022.

"Il ne faut pas accélérer les étapes, on repart de la base, il faut voir si on arrive à fédérer, si on soulève une attente", a nuancé Ségolène Royal.

"Il faut desserrer l'étau du face-à-face imposé entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen", a cependant ajouté celle qui n'a pas exclu, à plusieurs reprises ces derniers mois, de se présenter en 2022 si les circonstances s'y prêtent.

"Le modèle social français me paraît dangereusement menacé, il y a une angoisse chez les Français, et donc une aspiration pour voir si d'autres solutions sont possibles", a-t-elle ajouté.

Ségolène Royal va officiellement lancer sa nouvelle association jeudi à Marseille, aux côtés de la sénatrice de gauche Samia Ghali, dans le cadre de sa tournée pour soutenir les candidats aux municipales de mars.