Temps forts

Le Pacte Démocratique quitte la table des discussions lancées avec le Printemps Marseillais

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Lors d'une assemblée plénière, le lundi 4 novembre 2019, le Pacte Démocratique pour Marseille a fait savoir qu'il allait rompre toute tentative de négociation avec le Printemps Marseillais. Pour rappel, le Pacte Démocratique est un mouvement citoyen qui vise à faire converger forces citoyennes et politiques. Le Printemps Marseillais réunit l'ensemble des partis de gauche - à l'exception d'EELV - ainsi que des collectifs de citoyens.

"Les membres du Pacte Démocratique ont solennellement pris acte et avec amertume qu’une partie bloquante du Printemps Marseillais ne souhaite pas la participation des mouvements sociaux locaux et des assemblées citoyennes à un processus électoral."  ont fait savoir ses membres dans un communiqué.

Le 16 septembre dernier, le Pacte avait formulé 5 propositions au Printemps Marseillais en vue des municipales (création d’une instance de convergence PM/Pacte/ EELV, se doter des moyens pour avoir des listes à l’image des marseillais·es, l’instauration d’un Réréfendum d'Initiative Citoyenne local et de mesures de démocratie citoyenne, la participation des assemblées citoyennes à la campagne et le lancement d’une campagne commune contre l’abstention et impliquant directement les habitant(e)s) et aucune d'entre elle n'a reçu de réponses de la part du Printemps Marseillais.

Le Pacte envisage d'aller chercher l'union ailleurs, notamment auprès de EELV.