Temps forts

Fos : René Raimondi donne les raisons de sa démission

H. Rico H. Rico
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Maritima Medias s’est procuré le texte écrit par René RAIMONDI, maire de Fos-sur-Mer. Texte qui sera adressé à la population ces prochains jours et dans lequel le maire détaille les raisons qui l’ont conduit à démissionner. 
La décision prise par le maire sera transmise concomitamment au Préfet de Région


"Fosséennes, Fosséens, mes Chers amis,

 

Le moment pour moi est venu de vous faire part d’une décision mûrement
réfléchie, celle de prendre du recul et de quitter mes fonctions de Maire.

Aucune raison de santé, aucun événement particulier n’ont précipité cette
annonce, il s’agit d’une démarche sereine dont je tiens à vous expliquer
les fondements.

 

Il y a tout d’abord la longueur du chemin parcouru ensemble : vingt-trois
ans comme élu dont quatorze années au poste de Maire. Grâce à votre
confiance, le travail accompli avec l’équipe municipale et les services de
la commune a été considérable et j’en suis très fier.

Aujourd’hui, j’ai le sentiment du devoir accompli, une confiance totale
dans mes collègues élus et je souhaite que Jean Hetsch soit le garant de la
continuité. Son statut de Premier Adjoint, son expérience des affaires
sociales (qui ont également été ma première délégation) et ses qualités
humaines lui donnent toute légitimité pour l’avenir.

Ayant envie de reprendre du champ et une certaine liberté, cette période
m’a semblé la plus opportune pour proposer ce changement. Il est en effet
important que vous puissiez apprécier l’action de Jean avant les prochaines
élections, que vous puissiez mieux le connaître comme chef de file.

L’affection que j’ai pour vous et le respect que je dois à l’élection
municipale exigeaient de faire ce changement maintenant plutôt qu’au début
du prochain mandat.

Mais je ne vous abandonne pas et je siégerai toujours au Conseil Municipal
pour accompagner l’équipe et continuer à contribuer au bien commun.

 

Ce parcours à vos côtés aura aussi été jalonné de nombreux combats, combat
pour la santé publique, combat pour la démocratie de proximité, combat pour
la sécurité et le respect des Fosséens.

Ces combats ont forgé une véritable solidarité locale, même si certains
échecs ont pu laisser un sentiment d’injustice et de recul démocratique.

La décentralisation était une très belle idée qui plaçait la légitimité
élective, l’autonomie locale et l’efficacité au cœur de l’organisation
politique et administrative du pays.

Fos-sur-Mer, en a été précurseur au travers du SCA puis du SAN Ouest
Provence en bâtissant une intercommunalité au service des communes, en
mutualisant diverses compétences, ce qui est aujourd'hui encore cité en
exemple. Cet espace de progrès semble depuis lors s’être restreint au point
que les collectivités territoriales puissent être aujourd’hui perçues comme
de simples variables d’ajustement des politiques nationales, voire des
boucs-émissaires.

Voyons tous ces Maires qui ont choisi de ne pas se représenter aux
prochaines élections municipales, écoutons cette amertume qui gagne nos
concitoyens avec un sentiment de dépossession, de déclassement. Cette
acidité ronge le lien social et les élus locaux, les Maires en premier
lieu, sont de moins en moins armés pour assurer le quotidien et rassurer
leurs concitoyens.

Me placer en retrait et permettre à l’équipe municipale de créer une
nouvelle dynamique autour de Jean ouvrira de nouveaux possibles et nous
donnera tous les atouts pour l’avenir.

 

Ma position est avant tout humaine, éthique, et je défends volontiers
l’idée que nul n’est propriétaire de son mandat. Etre Maire consiste à se
mettre au service de sa population et de prendre toutes les décisions dans
le sens de l’intérêt général.

Le pouvoir n’est jamais que le pouvoir d’être utile et je le transmets avec
naturel et sérénité. Nous sommes passeurs des valeurs républicaines,
celles-ci nous traversent, nous guident et nous survivent.

Je continuerai à en être garant au sein du Conseil Municipal car il n’est
pas question de vous quitter. Le pas de retrait que j’effectue ne m’éloigne
aucunement de vous, rien ne pourra m’éloigner de vous.

Je vous aime, vous faites partie de moi et il en sera toujours ainsi. J’ai
été un Maire atypique car mon cœur ne s’est jamais effacé devant ma raison.
Je n’ai pas changé par le pouvoir ou pour le pouvoir.

Je ne serai plus votre Maire mais votre Conseiller Municipal. Je garde
toute confiance dans l’avenir au sein d’une équipe municipale soudée et
appuyée sur des services municipaux performants.

 

Fosséennes, Fosséens, Chers amis, j’espère que ces mots passeront
directement de mon cœur au vôtre et vous dis à très bientôt dans notre
belle ville."

René RAIMONDI