Temps forts

Poissons morts : Eric Diard demande la réouverture du tunnel du Rove

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

"Si la canicule n'a fait qu'accélérer l'abaissement du niveau d'oxygène dans l'étang, la menace qui planait au-dessus de ce dernier était connu, et plusieurs fois signalée. Le 24 juin dernier, lors d’une réunion au Ministère de la Transition Ecologique, j’ai à nouveau insisté sur le fait que les étangs de Berre et du Bolmon, allaient, sans mesures prises rapidement, connaître un été plus que compliqué", explique dans un communiqué le député de la 12ème circonscription. "Le phénomène mortifère, augmenté par les fortes chaleurs de ces derniers jours, ne fait que menacer un peu plus tout l'écosystème du Bolmon. Je tiens à saluer la réactivité du Maire de Marignane, Eric Le Dissès, et ses services qui ont procédé à l'enlèvement des poissons morts sous des températures étouffantes, durant plusieurs jours".

"Avec mes collègues parlementaires des Bouches-du-Rhône, nous n'avons de cesse de tirer la sonnette d'alarme auprès des plus hautes instances concernant le devenir de l'étang de Berre, et l'urgence que constitue la réouverture du tunnel du Rove, qui permettrait à l'eau de mer de gagner les étangs de Berre et du Bolmon, simplement séparés par une digue", poursuit Eric Diard. "Face à cette situation, je vais interpeller le gouvernement, sous la forme d'une question orale ou écrite à l'Assemblée Nationale, sur l'état de l'étang du Bolmon, qui se meurt lentement. Cette situation mérite des décisions fortes dans des délais rapides, allant dans le sens de la préservation de cet écrin naturel".