Temps forts

Métropole: la réaction de la Présidente du Pays d'Aubagne

D. Cismondo D. Cismondo
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Sylvia Barthelemy, la Présidente de la Communauté d'Agglomération du Pays d'Aubagne et de l'étoile avait été à l'initiative du conseil métropolitain. Suite à la décision du tribunal administratif de suspendre deux arrêtés préfectoraux fixant le nombre et la répartition des sièges entre communes, c'est elle qui a annoncé l'annulation du conseil métropolitain de lundi 9 novembre.

Dans un communiqué, elle déclare: "

Le Président du Tribunal administratif de Marseille vient de faire, cet après-midi (samedi NDLR), des déclarations surprenantes à la presse... Il a en effet précisé que sa décision du vendredi 6 novembre, de suspendre les deux arrêtés inter-préfectoraux sur la Métropole Aix-Marseille-Provence, faisait "obstacle provisoirement à la mise en place des instances de la future Métropole". Cette déclaration paraît en contradiction avec la décision de son propre tribunal validant, ce même vendredi 6 novembre, la convocation à la séance d'installation. Dans ce contexte d'imbroglio juridique incompréhensible, j'estime qu'il n'est pas envisageable d'organiser une élection dans un tel chaos. Je le regrette vivement et j'ai les plus grandes inquiétudes quant à la situation de nos anciennes intercommunalités, de nos agents, de nos prestataires et de nos administrés si rien n'est en place le 1er janvier prochain.
J'estime de ma responsabilité de suspendre la convocation à la séance du lundi 9 novembre pour l'installation du Conseil de Métropole et j'invite les conseillers métropolitains à ne pas s'y rendre."