Temps forts

Lyondellbasell. Visite de soutien d'EELV aux salariés.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Communiqué d'Europe-Écologie / Les Verts :

"Une délégation d'Europe écologie les Verts conduite par Michèle Rivasi a rendu une visite de soutien aux
salariés de Lyondell Basel réunis en assemblée générale suite à l'annonce de la fermeture brutale de la
raffinerie de Berre.

Après un échange avec les salariés en lutte de l'intersyndicale, les écologistes ont réaffirmé leurs positions sur
ce dossier :

- nous apportons notre solidarité aux salariés et à leurs familles frappées par une menace soudaine de
licenciements et de chômage, source d'angoisse et de souffrance inadmissible.

- nous dénonçons cette délocalisation prise par le groupe texan qui ne repose que sur une logique court
termiste de profit : payer moins cher les salariés avec une réglementation environnementale moins
contraignante.

- nous considérons que l'Etat et les acteurs publics locaux ont leur part de responsabilité en raison de leur
aveuglement à ne pas envisager la société de l'après pétrole en mettant en place une stratégie industrielle de
reconversion de la zone pétrochimique de l'Etang de Berre.

- nous nous sommes engagés à écrire aux Minitres de l'Industrie et de l'Energie et au Préfet de Région pour
leur demander d'intervenir dans ce dossier en réunissant une table ronde en mettant autour de la table
l'ensemble des acteurs : salariés, dirigeants du groupe, élus locaux... pour envisager une solution négociée et
en prévoyant des alternatives (reprise, plan de reconversion...). Nous exigeons également du gouvernement le
financement d'une étude dans le but d'estimer le coût éventuel du démantèlement, de la dépollution et de la
reconversion écologique du site.

- Nous demandons solennellement aux décideurs locaux le lancement d'un chantier laboratoire de
reconversion sur une décennie de la zone de l'Etang de Berre (un des sites les plus pollués d'Europe) en
concertation avec l'ensemble des acteurs locaux (entreprises, syndicats, riverains, élus locaux). Certaines
régions françaises ont réussi ce type de transition énergétique en développant des pôles innovants de chimie
verte par exemple comme la région Rhône Alpes.

Nous nous engageons à influencer nos dirigeants nationaux pour qu'en cas d'alternance en 2012 un
programme de conversion écologique de transition énergétique de la zone pétrochimique de l'Etang de Berre
soit intégré à l'accord programmatique avec nos partenaires de gauche.

La transition énergétique ne peut se concevoir sans dialogue social ni concertation. La préservation des
emplois dans une perspective de reconversion est fondamentale pour l'acceptation sociale d'une société
durable fondée sur la sobriété et le bien être et non plus le « toujours plus » et les logiques productivistes de
court terme et de casse sociale des grands groupes industriels."