Temps forts

Municipales à Marseille. Sébastien Barles prêt à une fusion avec le Printemps Marseillais

N. GRIZARD N. GRIZARD
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Entendu sur Maritima Radio. Après avoir créé la surprise au premier tour à Marseille, bastion des Républicains, les forces de gauche et les écologistes ont fait un pas lundi vers une fusion au second tour des municipales, en se disant prêts à négocier. Cinquième en mars (8,94%), le candidat EELV Sébastien Barles a déclaré lundi son soutien à la cheffe de file de l'union de la gauche (Printemps Marseillais) Michèle Rubirola, arrivée en tête (23,44%), issue du même parti et au programme proche. Sébastien Barles a expliqué qu'il était "prêt à négocier", et souhaiter que "Michèle Rubirola devienne maire". Il propose "une fusion partout", "qui respecte la proportionnelle" au vu du premier tour