Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Bombardiers d'eau: Meeting aérien aux Milles le 2 juin

  • Loisirs
  • 31/05/2013 à 07h49
  • 02:05
Un canadair en action sous les lignes électriques ! (crédit photo Pompiers du ciel)

1/1

Un canadair en action sous les lignes électriques ! (crédit photo Pompiers du ciel)

H. Rico H. Rico
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Cinquantième anniversaire de la base d’avions et d’hélicoptère de la Sécurité Civile

La base d’avions et la base d’hélicoptères de la Sécurité civile de Marignane fêteront, sous le haut-patronage du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, leur 50 ans, le samedi 1er juin 2013 à 11h00.
En présence de Michel Papaud, directeur général de la Sécurité civile et de la gestion des crises, l’événement est organisé conjointement par l’amicale des pompiers du ciel, l’amicale des personnels de la base d’hélicoptères et la direction générale de la Sécurité civile et de la gestion de crises. Pour l’occasion, la base d’avions de Marignane sera baptisée en l’honneur du sous-préfet Francis Arrighi.

Le dimanche 2 juin, des portes ouvertes seront organisées pour le grand public sur l'aérodrome d'Aix-les-Milles. Au cours de cette manifestation gratuite, les membres de la base aérienne de la Sécurité civile proposeront des démonstrations de vol, de largage sur feu et présenteront le fonctionnement de la base. Certains modèles des premiers moyens aériens seront exposés pour la journée.
En 2012, les avions de la base aérienne de la Sécurité civile ont réalisé 3128 heures de vol à l’occasion de missions opérationnelles de lutte contre les feux de forêts et 5055 largages d’eau ou de produit retardant sur des feux. L'hélicoptère de la base de Marignane a réalisé quant à lui 887 heures de vol pour des missions de secours, de recherche ou de coordination et a secouru 975 personnes.
Aujourd’hui, la base d'avions de la Sécurité civile, renommée à l’international pour sa maîtrise de la technique d’attaque sur feux naissants est composée d’avions bombardiers d’eau, les Trackers, les Canadair et les Dash, et d’avions de liaisons, les Beechkraft. De son côté, la base d’hélicoptères se compose uniquement d’hélicoptères EC 145, plus communément appelés "Dragons". Les deux bases ont des objectifs communs : agir contre le feu et protéger les populations.
La base aérienne est née sous l’impulsion du sous-préfet Arrighi en 1963 qui, le premier, a donné aux avions bombardiers une nouvelle fonction dans la lutte contre les feux de forêt. Il a permis de diversifier l’emploi des moyens aériens dont disposait l’État. La base aérienne joue aujourd’hui un rôle décisif dans la lutte contre les feux de forêts, aux côtés des pompiers au sol.

(communiqué Sécurité Civile)