Temps forts

Dopage: l'AFLD poursuit Calvin pour dénonciation calomnieuse et diffamation

  • Justice
  • 28/06/2019 à 06h51
  • 01:05
J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Entendu sur maritima radio : l'Agence française de lutte contre le dopage a poursuivi en justice pour dénonciation calomnieuse et diffamation la marathonienne Clémence Calvin, qui avait accusé les préleveurs de l'agence de violence lors d'un contrôle le 27 mars à Marrakech. L'athlète avait livré cette version pour se défendre de s'être soustraite à un contrôle antidopage mené par une équipe de trois préleveurs, dont le directeur des contrôles de l'AFLD Damien Ressiot

Ce refus de contrôle, qu'elle réfute, vaut à Clémence Calvin d'être désormais suspendue provisoirement, le temps que la commission des sanctions de l'AFLD se prononce. Elle encourt jusqu'à quatre ans de suspension. La vice-championne d'Europe du marathon en 2018 avait déposé plainte au Maroc le 8 avril "pour violences et menaces". "Des gens sont arrivés en courant sur moi par derrière. Ils m'ont saisie par le bras ils m'ont dit +Police française, il est où (Samir) Dahmani ?", son mari et entraîneur, avait assuré l'athlète, qui accuse aussi Damien Ressiot d'avoir, dans un second temps, fait tomber son enfant en lui tapant le bras. Des accusations fermement réfutées par l'AFLD.