Temps forts

La patiente met le feu avec son briquet, l'hôpital condamné

  • Justice
  • 08/11/2018 à 17h43
  • 00:49
C. Lombard C. Lombard
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La cour administrative d'appel de Marseille a présenté son bilan annuel à l'occasion de son audience solennelle de rentrée hier. Avec 5344 affaires jugés en 2017, elle fait figure de première cour de France. Une affaire y met en moyenne 11 mois et 12 jours pour être jugée (en baisse de 48,6% de 2007 à 2017).
La plupart des cas concernent des étrangers (carte de séjour ou reconduite à la frontière) avec 44,5% des jugements, suivi par les contentieux fiscaux 14,6%, les fonctionnaires et agents publics 10,9% et l'environnement, urbanisme et aménagement 9,8%

En vidéo le rapporteur public de la cour administrative d'appel de Marseille, Gilles Roux revient sur l'un des jugements marquants et insolite de l'année écoulée, il concerne le Centre hospitalier de Martigues reconnu responsable de l’incendie provoqué par une patiente accro au tabac.