Temps forts

Le procès de BNP Paribas s'ouvre aujourd'hui à Paris, une marseillaise parmi les victimes

  • Justice
  • 12/11/2019 à 10h20
  • 01:08
M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La filiale BNP Paribas Personal Finance - plus connue sous le nom de Cetelem en France - est jugée à partir d'aujourd'hui pour avoir proposé des prêts en francs suisses, remboursables en euros. La banque comparaît pour "pratiques commerciales trompeuses". Cet emprunt, nommé "Helvet Immo" est dit "à risques". Sur le marché des devises, la monnaie suisse a augmenté face à la devise européenne. En clair, certains ménages se sont retrouvés contraints de rembourser plus que ce qu'ils avaient souscrit.

Entre 2008 et 2009, plus de 4600 personnes ont emprunté chez Helvet Immo. Selon nos confrères de France 3, une marseillaise figure parmi les victimes. "Lorsque j'ai demandé pourquoi c'était en francs suisses, ils m'ont répondu que c'était juste parce que c'était la BNP en Suisse" explique-t-elle. "Tout se passait bien, puis c'est en 2011 que tout a basculé, quand j'ai reçu le bulletin de situation, j'ai vu que le montant à rembourser était plus important que ce que j'avais emprunté" détaille Madame Abel.

La banque conteste toute pratique commerciale trompeuse. Le procès doit durer trois semaines et 2200 victimes se sont portées partie civile.