Temps forts

Marseille : l'avocat de Maria, blessée par un tir de LBD, veut retirer l'enquête à l'IGPN

  • Justice
  • 07/11/2019 à 08h38
  • 01:09
C. Gandolfo C. Gandolfo
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

L'avocat de Maria, une jeune Marseillaise grièvement blessée en décembre après un tir de LBD en marge d'une manifestation dans le centre-ville, demande que l'enquête soit désormais menée par les gendarmes et non par l'IGPN.

Un article de Mediapart révèle que deux policiers identifiés sur des images amateurs n'ont toujours pas été entendus, plus de dix mois après les faits. A la suite de ces révélations, Me Brice Grazzini, l'avocat de Maria, veut demander au juge d'instruction de ne plus saisir la police des polices sur cette affaire mais la gendarmerie.

Le 8 décembre 2018, vers 18h30, Maria a été grièvement blessée en marche d'une manifestation des gilets jaunes et contre le logement indigne. La jeune Marseillaise est tombée au sol après avoir été touchée à la cuisse par un tir de LBD. Elle aurait été ensuite violemment matraquée et frappée à coups de pied par plusieurs policiers.

La jeune femme a porté plainte pour tentative d'homicide et violences volontaires. Le procureur de la République de Marseille a ouvert une enquête pour violences aggravées. Une information est ouverte depuis le 25 juillet pour violences aggravées et non assistance à personne en danger.

Avec AFP