Temps forts

Marseille : les responsables d'une école clandestine condamnés

  • Justice
  • 07/11/2019 à 08h31
  • 00:43
C. Gandolfo C. Gandolfo
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le tribunal correctionnel de Marseille vient de condamner, ce mercredi, les responsables d'une école privée ouverte sans autorisation à Marseille à 2500 euros d'amende avec sursis.

La directrice de l'établissement et son compagnon, qui ont créé l'association "Bulle de récré", soutenaient qu'il s'agissait simplement d'un lieu ouvert pour des cours de soutien scolaire. Mais, des emplois du temps, avec les matières enseignées chaque jour, ont été retrouvés sur place.

L'école accueillait une vingtaine d'élèves et a fermé en décembre 2018. Le ministre de l’Éducation l'a qualifiée, à l'époque, de "salafiste".

Le président de l'association, qui exerce le métier d'électricien, a reconnu pour la première fois ce mercredi pendant l'audience qu'il s'agissait bien d'une école.

Avec AFP