Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Le chimiste Kem One sur le point d'être vendu

Le chimiste Kem One sur le point d'être vendu

1/1

Le chimiste Kem One sur le point d'être vendu

c. lips c. lips
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le groupe chimique Kem One, fabriquant de PVC, présent chez nous sur la plateforme de Lavéra et à Fos, serait sur le point d'être vendu à un fonds d'investissement américain baptisé Apollo. Plus de six-cent salariés sont concernés chez nous par cette opération financière qui devrait se finaliser très rapidement. C'est ce que confirment plusieurs sources notamment syndicales

L'actuel propriétaire de Kem One, Alain de Krassny, qui avait racheté le chimiste suite à son redressement judiciaire en 2013, veut vendre ses usines à Apollo. Un nom connu chez nous puisque le fonds d'investissement a eu des actifs chez Ascométal ou encore Lyondellbasell à Berre.

Les salariés ont eu connaissance du projet de vente lors d'un CSE, et par mail, au début de l'été. Plusieurs questions se posent, notamment sur la pérennité industrielle de l'entreprise. Fos et Lavéra sont des sites en bonne santé aujourd'hui, qui ont déjà bénéficié de gros investissements. Mais Fos attend encore 100 millions d'euros pour convertir son électrolyse et le site de Saint Fons, au sud de Lyon, aussi. Avec Apollo, les syndicats craignent que le groupe soit découpé pour mieux être revendu ensuite.

De son côté la direction de Kem One ne confirme pas la vente et souhaite n'apporter aucun commentaire.