Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Torchage: ArcelorMittal Fos investit pour en réduire l'impact

Torchage: ArcelorMittal Fos investi pour en réduire l'impact

1/1

Torchage: ArcelorMittal Fos investi pour en réduire l'impact

G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

ArcelorMittal Fos-sur-Mer vient d'annoncer l'installation, d'ici l'année prochaine, de nouveaux organes de sécurité  sur les fours de Cokerie. D'un montant d'1,45 million d’euros cet investissement équipera les 28 cheminées des 128 fours d'un systèmes de torchage assurant la combustion des gaz de Cokerie en cas d’incident. L'objectif étant de réduire les émissions de gaz à l’atmosphère lors d' événements ponctuels

D'après le sidérurgiste "cet investissement aura un impact positif pour la qualité de l’air tout en augmentant la protection de la santé et de la sécurité des équipes, des riverains et de l’installation."

Une dynamique de progrès positive à la Cokerie

L’an dernier, ArcelorMittal, avait investi 1,2 million d’euros dans un nouveau système de filtration pour la qualité de l’eau à la Cokerie.

Sur la dernière décennie, un programme d’investissements de près de 150 millions d’euros a été mis en œuvre pour réaliser des travaux de réfection des 126 fours.

L’environnement, une priorité pour le site 

Au-delà de ce programme de près de 150 millions d’euros pour la Cokerie, l'industriel rappelle avoir investi plus de 100 millions d’euros au cours des 10 dernières années (2010-2020) pour l’environnement sur le site de Fos. Ce qui a entraîné entre 2010 et 2020 une réduction des émissions: - 45% pour les dioxydes de soufre et les dioxydes d’azote, - 70% pour les poussières et -85% pour les dioxines. 

Cette dynamique s’amplifie avec plus de 50 millions d’euros d’investissements dédiés à une meilleure protection de l’environnement sur la période 2021-2023.

 « Ce nouvel investissement est une illustration de plus de notre engagement et de notre détermination à trouver des solutions pour poursuive la réduction de notre empreinte environnementale » a déclaré Bruno Ribo, directeur d’ArcelorMittal Méditerranée.