Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Disparu en mer à Sausset : 5h de recherches avec une eau à 12°

C. Lombard C. Lombard
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Cet après-midi, il n'y a plus aucune chance de retrouver l'homme de 63 ans disparu en mer hier au large de Sausset. Dans un communiqué, le Cross Med revient sur l'important dispositif mis en place pour tenter de le retrouver 

« Le mardi 18 janvier, vers 19h35, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée (Cross Med) est contacté par téléphone au 196 par les occupants d’une vedette à moteur, alors en mer au large de Sausset-les-Pins (Bouches-du-Rhône), pour signaler la chute à la mer d’un des passagers présents à bord.
Immédiatement, le Cross Med engage et coordonne plusieurs moyens pour conduire les opérations de recherche :
-canot tout temps Patrons Antonin et Raoul Domenge de la station SNSM de Carro
-vedette de pilotage maritime Sultan du port de Fos-sur-Mer
-embarcation semi-rigide du SDIS 13 de Martigues
-chasseurs de mines tripartite Lyre de la Marine nationale présent dans la zone pour une opération de surveillance des approches
-hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basé à Hyères (83)
 
En dépit des nombreux moyens engagés, l’homme disparu, âgé de 63 ans, n’a pu être retrouvé. Vers 0h30, le 19 janvier, le Préfet maritime de la Méditerranée a prononcé la fin de recherches et la levée du dispositif engagé sous la coordination du Cross Med.
 
En parallèle, la vedette et ses deux passagers ont rallié le port de Saint-Louis-du-Rhône où ils ont été pris en charge par une équipe médicale su SDIS 13.
 
Météo sur zone durant les recherches: vent secteur Nord-Nord Est force 1 (5 à 10km/h) – Mer 1 – Bonne visibilité – T° de l’eau : 12°C
 
Sans présumer des circonstances qui ont conduit à déclencher ces opérations, la Préfecture maritime de la Méditerranée, rappelle ces quelques conseils pour pratiquer une activité en mer dans les meilleures conditions de sécurité :
-disposer des équipements de sécurité obligatoires et en état de marche, notamment gilet de sauvetage, moyens de signalisation surtout si l'activité se déroule en fin de journée (ex : lampe frontale) ou de nuit, de localisation (ex : GPS), et d’alerte ;
-avoir un moyen de communication étanche et avec batterie chargée pour joindre le CROSS Med si besoin (au 196 depuis n'importe quel téléphone ou canal 16 par VHF) ;
-vérifier la météo sur la zone et de ne pas surestimer ses moyens et ses capacités si les conditions ne sont pas compatibles avec son niveau ;
-ne pas partir seul, ou prévenir un proche de son lieu de mise à l'eau, sa destination, l’horaire estimé de retour, etc. afin qu’il puisse, en cas d’inquiétude, contacter le CROSS Med par VHF (canal 16) ou par téléphone (196)."

 

En vidéo, Nicolas Jarossay, le patron de la vedette CTT073 de la SNSM de Carro était à la barre hier lors des recherches.