Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Chèvres du Rove : la Ville de Martigues condamne la maltraitance

D. Gesualdi D. Gesualdi
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La Ville de Martigues déplore les actes de malveillance qui ont été constatés sur des chèvres en divagation le vendredi 12 mars dans un communiqué

« Ne disposant pas d’éléments d’identification sur les 7 cadavres d’animaux repérés, les services sont intervenus afin d’assurer leur évacuation, avant la prise en charge par une société d’équarrissage missionné par l’État. 

Il convient de rappeler que le  fait de donner volontairement la mort, à une chèvre en divagation est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 5ème classe, soit 1 500 €.

Pour rappel,  la Ville de Martigues s’est engagée depuis plusieurs mois dans la recherche de solutions face à la multiplication des dégradations et des incidents constatés sur le massif de la Nerthe du fait de la présence de plusieurs troupeaux de chèvres errantes sillonnant les espaces naturels, forestiers et agricoles.

Cette problématique dépasse cependant largement le territoire communal et les capacités d’intervention des services municipaux.

Aussi, soucieuse de la prise en compte des chèvres et des enjeux de sécurité publique (accidents routiers), de santé publique (contamination par les animaux), et d’économie agricole (destruction de récoltes), Monsieur le maire de Martigues interpelle la Préfecture et les services dédiés afin qu’elle mette  en place une instance de coordination avec des moyens spécifiques, destinée à développer dans les meilleurs délais, une solution durable, efficiente et pragmatique face à cette situation.

Un travail de mobilisation est également initié par la Commune de Martigues auprès des communes voisines, impactées par ce phénomène.

 

Si le sujet est à la fois complexe et sensible, la mise en place d’une démarche collective constitue un premier élément de réponse avant la mise en place d’actions partagées et concrètes. »