Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Marseille : Un rassemblement prévu pour commémorer le massacre du 17 octobre 1961

Capture d'écran Facebook.

1/1

Capture d'écran Facebook.

R. Khayat R. Khayat
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

60 ans après, l'émotion est toujours vive. Sous l'ombrière du Vieux-Port, à 14h, le collectif marseillais du 17 octobre 1961 organise une commémoration. "A travers ce rassemblement, nous souhaitons que ce crime colonial du 17 octobre 1961 soit connu et reconnu par les Marseillaises et Marseillais et exigeons la nomination d’une rue ou d’une place dans la deuxième ville de France où de nombreux héritiers de l’immigration post-coloniale vivent et luttent pour des conditions de vie plus dignes depuis des décennies", écrivent les organisateurs. 

Le 17 octobre 1961, plusieurs milliers d'Algériens ont manifesté dans les rues de Paris pour l'indépendance de leur pays, et la suppression d'un couvre-feu mis en place quelques jours plus tôt. L'appel à la mobilisation avait été lancé par le FLN, le Front de Libération Nationale. La répression a été très violente du côté des forces de l'ordre… Plusieurs dizaines d'Algériens ont été tués, dont certains jetés dans la Seine. 

Hier, Emmanuel Macron leur a rendu hommage près du fleuve, dans le silence. Une première pour un président de la République française. Il a reconnu, dans un communiqué, que "les crimes commis cette nuit-là sous l'autorité de Maurice Papon [le préfet de police en fonction, NDLR] sont inexcusables."