Temps forts

Un déserteur hongrois, devenu sergent dans la Légion, arrêté à Marseille

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Un militaire d'origine hongroise de 29 ans, recherché par les autorités de Budapest pour désertion via un mandat européen émis fin 2010, et entré dans la Légion étrangère, a été arrêté dimanche après-midi à Marseille, a-t-on appris mardi de source proche de l'enquête.

C'est lors d'un banal contrôle routier dans le quartier des Catalans que le jeune homme, promu sergent dans la Légion étrangère, dont le siège est à Aubagne (Bouches-du-Rhône), a été interpellé.

Lundi, la brigade des recherches et mandats (BRM) de la Sûreté départementale des Bouches-du-Rhône a déféré le légionnaire au parquet général de la cour d'appel d'Aix-en-Provence en charge des procédures d'extradition.

Les magistrats ont décidé de surseoir au retour du militaire, condamné en 2005 dans son pays à cinq ans de prison pour désertion, arguant du fait qu'il était devenu français depuis et compte tenu de ses excellents états de service, justifiés par écrit à la justice par son chef de corps.

En conséquence, le sergent français a été remis à la disposition de la Légion. A charge pour elle de remettre son sous-officier à la justice si les Hongrois décidaient de le récupérer malgré "son exemplaire reconversion", a-t-on précisé de même source.

afp