Temps forts

A55. Pour les chèvres, l'herbe est plus verte sur l'autoroute

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

C'est maintenant devenu une habitude : les chèvres « sauvages » qui ont élu domicile dans les collines situées entre le parc d'attraction d'Ensuès-la-Redonne et l'échangeur routier A55/Marignane-Carry viennent aux abords de l'A55

Attirées par l'herbe du bord de route et le « pré » du rond central, elles n'hésitent pas à traverser au milieu du trafic autoroutier – malgré les grillages – pour y brouter, occasionnant de forts ralentissements et des arrêts des véhicules. On peut même repérer sur le côté 2 chèvres mortes, signes de heurts avec des véhicules.

La CRS de l'autoroute est régulièrement prévenue, comme aujourd'hui fin de matinée, pour sortir les bêtes et les chasser vers les collines. Un problème répétitif puisque ces chèvres n'ont pas de propriétaires et que dans le même temps, il semble qu'il soit interdit de les abattre comme tout animal domestique...

Reste aux usagers de l'A55 de redoubler d'attention aux abords de l'échangeur A55/Marignane-Carry.