Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Port de Marseille Fos : un drone renifleur pour contrôler les émissions atmosphériques des navires

Port de Marseille Fos : un drone renifleur pour contrôler les émissions atmosphériques des navires

1/1

Port de Marseille Fos : un drone renifleur pour contrôler les émissions atmosphériques des navires

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le secrétariat d'État chargé de la mer a demandé au service surveillance par aéronef télépiloté de l’Agence Européenne pour la Sécurité Maritime (AESM) d’appuyer la surveillance des émissions des navires de passagers et des navires de charge à destination du port de Marseille Fos.

Le drone mesurera les émissions de soufre des navires afin de vérifier le respect de la règlementation encadrant la teneur en soufre des carburants marins. Ces règles prévoient que le taux de soufre doit être inférieur à 0.1% à quai et à 0.5% en navigation.

Les mesures sont effectuées au sein d’un espace aérien réservé à cet effet et couvrant les approches portuaires de Marseille et de Port-de-Bouc, les zones de mouillages ainsi que les postes à quai.

Le drone se positionne dans le panache des gaz d'échappement des navires et analyse grâce à des capteurs électrochimiques la teneur en soufre. La teneur en soufre du carburant utilisé ainsi que les enregistrements vidéo et la trajectoire de vol sont transférés en temps quasi réel au centre de données des aéronefs télépilotés de l’AESM.

En cas d’une non-conformité détecté par le drone, un contrôle peut être déclenché une fois le navire à quai.