Temps forts

L'incendie de Septèmes-les-Vallons: les explications des pompiers

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Retour sur l'incendie de Septèmes-les-Vallons aux portes de Marseille de jeudi soir jusqu'à vendredi matin, qui a bloqué les usagers des autoroutes A7 et A51. Le feu est parti de l'autoroute vers les 17 heures pour rapidement menacer des centaines d'habitations du quartier de la Gavotte. Plus de 200 soldats du feu avec 50 engins, des hélicoptères et des avions bombardiers d’eau ont été engagés pour limiter le sinistre à 15 hectares brûlés. La première des difficultés rencontrées par les services de secours a été l'incivilité des automobilistes qui ont utilisé la bande d'arrêt d'urgence, ralentissant de manière conséquente la rapidité des secours. La deuxième a été la situation de l'incendie, entre milieu forestier et zone habitée avec la problématique induite des accès; puis les conditions météo avec des rafales de Mistral mesurées jusqu'à 90 km/h... Aucune victime n'est à déplorer, les habitations ont été sauvées mais certains extérieurs privés ont quand même subi quelques dégâts.

Toute la journée de vendredi un dispositif allégé de pompiers est resté sur place pour contrer les reprises éventuelles de flammes. Si la police est saisie de l'enquête pour définir les causes du départ de feu, d'aucun pense très fortement à un mégot de cigarette jeté par la fenêtre. Avec les prévisionnistes qui annoncent des jours venteux jusqu'à la mi-septembre, les sapeurs-pompiers resteront très vigilants dans le département au moins une dizaine de jours encore.

En vidéo le capitaine Christophe Vincent de la DDSIS13, chef de colonne le vendredi pour cette opération.