Temps forts

KEM ONE rejoint les entreprises engagées pour le climat

G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

signataire du French business climate pledge 2019, compte désormais parmi les entreprises françaises engagées pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Cent une entreprises françaises, représentant 1650 milliards de chiffre d’affaires et 6 millions d’emplois au niveau mondial, viennent de renouveler leur engagement en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique. Elles comptent désormais parmi elles KEM ONE, qui rejoint la liste des signataires du French business climate pledge.

Invité à une table ronde lors de la Rencontre des entrepreneurs de France le 29 août dernier, Frédéric Chalmin, directeur général de KEM ONE, a expliqué comment la performance énergétique avait pesé dans le redressement de l’entreprise : « En investissant massivement dans des équipements plus sobres et en mettant en place un management de la performance énergétique, nous avons réduit en cinq ans nos consommations de 20 % et nos émissions de CO2 de 25 %. » L’entreprise compte poursuivre cette dynamique : « Notre trajectoire carbone pour les années à venir est du même ordre », a-t-il précisé.

Réduire l'empreinte carbone

Pour limiter son empreinte carbone, la stratégie de Kem One s’articule autour de trois axes :

en investissant dans des procédés plus performants énergétiquement, de façon à réduire sa dépendance aux énergies fossiles ;
en travaillant sur le cycle de vie des produits et en développant localement des logiques d’économie circulaire (plateforme Piicto à Fos-sur-Mer, Appel des 30 ! dans la Vallée de la chimie) ;
en développant la flexibilité de sa consommation (capacité d’effacement), afin d’améliorer l’intégration des énergies renouvelables.